Communiqué de Presse

Palmarès 2011 – 7ème concours Génération Développement Durable

Le magazine La Recherche, l’ADEME et Generali ont organisé cette année, comme chaque année, la 7ème édition du Concours Génération Développement Durable.

L’objectif de ce concours est d’inviter les étudiants à se mobiliser en faveur du développement durable. Cette nouvelle édition portait sur le thème « Les TIC passent au vert : réduire notre empreinte environnementale grâce aux technologies numériques ». Son palmarès a été dévoilé le jeudi 16 juin 2011 lors du Forum Science, Recherche et Société au Collège de France.

1er prix : Projet « PURE »

Le projet « PURE » proposé par Laëtitia JOSEPH (École nationale des travaux publics de l’état) et Jean-Baptiste COLAS (Université de Bretagne – Sud) a remporté le premier prix doté de 6 000 € !

« PURE » est un système de diffusion, de planification et de certification d’objectifs de consommation. Sur le modèle d’un site communautaire, Protect YoUR Earth s’appuie sur une plate-forme Web et une Fondation au service de la gestion vertueuse des systèmes d’information et de communication. Désormais, chaque entreprise et chaque citoyen peut travailler intelligemment pour la planète et le faire savoir.

2e prix : Digital Bamboo

Le 2e prix de 2 500 € a été remis à Cristina OPREAN (ci-contre), Ewa JANCZUKOWICZ, Ion George TODORAN Philip NUZHNYI, étudiants de Télécom Bretagne. 

« Digital Bamboo » propose de résoudre le problème de gaspillage du papier avec un format de polycopiés adapté à l’impression et une plateforme pour leur hébergement en ligne. En trois clics, un diaporama existant est transformé en support prêt à l’impression, avec le contenu textuel et média réorganisé. Sa version en ligne est dotée d’éléments collaboratifs associés à chaque transparent.

3e prix : Smart ‘N’ Green

Enfin, quatre étudiants de Télécom Lille 1, Martin PONTIÉ, Boris ZONGO, Paul BOUZOL BROITMAN, Cédric CUVELIER ont remporté le 3e prix de 1 500 € pour leur projet « Smart ‘N’ Green ».

Dans ce système, la domotique s’appuie sur des données de lecteurs de badges RFID et de capteurs de présence pour mieux gérer l’énergie. À partir des informations de ces capteurs, un serveur de domotique peut déterminer quand une personne est présente dans son bureau, et allumer ou éteindre les équipements en conséquence. Les TIC se mettent au service du bâtiment, pour le rendre « Smart’N’Green » !