Dossiers

Assises de l’énergie: l’ADEME réaffirme son engagement auprès des collectivités.

A Dunkerque, du 24 au 26 janvier 2012, dans le cadre des Assises de l’Energie, 7 nouvelles collectivités engagées avec l’ADEME dans la démarche Cit’ergie sont mises à l’honneur pour la qualité de leurs politiques énergétiques.

Lors de cet événement qu’elle co-organise pour la première fois aux côtés de la Communauté urbaine de Dunkerque, de la Métro de Grenoble et d’Energy-Cities, l’ADEME présente l’expérimentation « Maisons de l’Emploi et Développement Durable » menée dans 33 bassins d’emplois pour aider les territoires à saisir les nouvelles dynamiques d’activité générées par les objectifs du Grenelle Environnement.

Ces initiatives illustrent l’accompagnement qu’opère l’ADEME auprès des collectivités afin de les aider à passer de l’engagement à l’action environnementale.

Aider les collectivités à passer à l’action

Les collectivités ont un rôle central, à la fois d’acteur et de mobilisateur, dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement, avec à la fois des besoins et des capacités spécifiques. Pour répondre à leurs attentes et les aider à mobiliser les potentiels de leur territoire, l’offre de l’ADEME vers les collectivités en matière de politique climat – air – énergie s’articule autour de trois axes : 

  • Analyser: l’ADEME met à disposition des outils et des moyens financiers pour aider les collectivités à analyser la situation de leur territoire et définir des plans d’actions adaptés.

En pratique : quantification des émissions de gaz à effet de serre, élaboration d’une stratégie d’action avec les acteurs du territoire, élaboration d’un Plan Climat Energie Territorial (PCET) ou encore évaluation du potentiel du territoire en matière de développement des énergies renouvelables.  

  • S’organiser : l’ADEME propose des formations, l’animation de réseau ou encore de partage d’expériences pour aider les collectivités à mettre en œuvre leurs actions.

En pratique : formations, mutualisation et partage d’expériences, mise en place de nouveaux services comme un Espace INFO? ENERGIE ou un conseiller en énergie partagé, prise en main de méthode de travail pour conduire des projets complexes tel que Cit’Ergie ou Climapratic.

  • Agir : l’ADEME met à disposition des outils méthodologiques et des soutiens financiers pour la concrétisation des actions sur le terrain.

En pratique : aides aux études de faisabilité, à l’animation ou à l’investissement.

 

Deux illustrations concrètes de la mobilisation des collectivités

Le label Cit’ergie : sept nouvelles collectivités labellisées en 2012

Le label Cit’ergie récompense pour 4 ans les collectivités qui s’engagent dans une politique énergie climat ambitieuse et durable grâce à un plan d’actions précis intégrant un dispositif d’évaluation continu. Cette démarche volontaire et structurante constitue la porte d’entrée vers l’élaboration d’un Plan Climat Energie Territorial, qui sera obligatoire pour l’ensemble des collectivités (à l’exception des communes de moins de 50 000 habitants) d’ici le 31 décembre 2012.

Depuis sa mise en oeuvre en France en 2005, le label Cit’ergie reconnaît chaque année l’action de nouvelles collectivités en faveur de la maîtrise de l’énergie : aujourd’hui 10 collectivités  sont labellisées et 30 collectivités  se sont engagées dans le processus de labellisation en France.

Sept collectivités reçoivent le label Cit’ergie cette année : les villes de Besançon, Montmélian, Echirolles et Châtellerault, la Communauté d’Agglomération du Pays Châtelleraudais, Pays de Montbéliard Agglomération et la Communauté Urbaine de Dunkerque.

La Ville du Neubourg, la Communauté d’Agglomération de Niort, la Ville et l’agglomération de Chalon sur Saône, se voient remettre la reconnaissance CAP Cit’ergie qui récompense leur engagement sur la voie du label.

La cérémonie du 26 janvier est présidée par  François Loos, Président de l’ADEME, Daniel Guillotin, Président de la Commission Nationale du Label et Pierre-Franck Chevet, Directeur Général de la Direction Générale de l’Energie et du Climat aux Assises de l’Energie .

 

Le projet « Maisons de l’Emploi et Développement Durable » : saisir les nouvelles dynamiques d’activité issues du Grenelle Environnement

L’ADEME et l’Alliance Villes Emplois ont mis en place dès 2008 l’expérimentation “Maisons de l’Emploi et Développement Durable” qui permet d’identifier les besoins en emplois et en compétences des territoires pour la filière bâtiment, et d’établir des plans d’actions adaptés à la réalité du terrain. Finalisé avec succès sur 3 territoires – Lille, Bayonne et le Grand Nancy – il a déjà mobilisé plus de 1 300 acteurs locaux et a été étendu à 30 autres Maisons de l’Emploi. Plus de 450 actions en projets ont été recensées à ce jour.

Véritable outil de pilotage, ce diagnostic a permis à l’ADEME et l’Alliance Ville Emplois d’élaborer des plans d’actions portés au niveau local afin d’apporter sur le terrain des réponses concrètes en adéquation avec les besoins des entrepreneurs locaux. Présents dans chaque territoire, des chargés de mission de l’ADEME et de l’Alliance Villes Emploi avec l’engagement de la Maison de l’Emploi accompagnent professionnels, collectivités et grand public à chaque étape.

La naissance et le développement de ce dispositif inédit sont racontés dans un “mook” (magazine – livre) pub
lié aux éditions Autrement : “Quand le bâtiment se met au vert, les territoires se mobilisent”. Cette publication encourage l’ensemble des territoires français à s’investir dans l’évolution nécessaire des compétences dans ce secteur, en donnant à voir les études réalisées sur les marchés locaux, les plans d’actions menés par chaque territoire et les témoignages des acteurs impliqués.