Dossiers

Le Tour du Monde en véhicule électrique, c’est possible !

F.Loos Odyssée Electrique Le 11 février dernier, Xavier Degon et Antonin Guy se sont lancés dans un tour du monde inédit en véhicule électrique. Objectif : prouver que si l’on peut utiliser un véhicule électrique dans les contrées reculées du monde, il est possible de s’en servir dans son quotidien en ville ou à la campagne ! », se réjouit François Loos, Président de l'ADEME et qui a soutenu le projet avec le Conseil Régional d’Alsace depuis le 1er jour.

L’Odyssée Electrique rentre à la maison ce lundi. Cette initiative originale témoigne d’une réalité : le véhicule électrique continue de faire son chemin.

L’augmentation constante du prix de l’énergie et les obligations de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont en effet encouragé les constructeurs à s’investir dans le véhicule électrique. Résultat : aujourd’hui, tous les constructeurs, français, européens mais aussi coréens, japonais ou américains, se sont lancés dans l’électromobilité, comme en témoignent les Renault Twizy, Nissan Leaf et autres Peugeot iOn qui sont apparus dans nos villes.

Si tous les acteurs — professionnels, collectivités, conducteurs — sont mobilisés, le développement à grande échelle du véhicule électrique reste un défi technologique. L’une des principales réussites de la R&D mise en œuvre par l’ADEME et ses partenaires industriels est la généralisation des batteries au Lithium ion. Ce système permet de stocker deux fois plus d’énergie que les précédents modèles et offre aujourd’hui des performances similaires – en terme de puissance –  à celles d’un véhicule à moteur thermique. Autre avantage : il n’est plus nécessaire d’attendre que la batterie soit totalement vide pour la recharger (absence d'effet mémoire), comme c’était le cas avec les versions précédentes au Nickel Cadmium ou Nickel Métal Hydrure.

Les exigences environnementales et économiques devraient continuer à susciter des innovations, qui permettront aux automobilistes de dépenser moins d’énergie et aux entreprises françaises de se positionner sur des segments industriels compétitifs. Parmi les prochains défis à relever : le déploiement des infrastructures de recharge et la diminution du coût des batteries au Lithium ion.