Article

Baisse des températures: comment se chauffer et moins consommer ?

Bajstock.comLe 8 février 2012 à 19h00, la consommation d’électricité en France a atteint un pic historique de 101 700 MégaWatts (MW); les pics de consommation sont en général observés entre 17 heures et 20 heures et sont d'autant plus intenses que la température extérieure est froide. Ce pic historique surpasse les précédents établis :

  • mercredi 15 décembre 2010 avec 96 350 MW
  • mardi 14 décembre 2010 avec 94 200 MW
  • jeudi 11 février 2010 avec 93 100 MW

La production nucléaire a fourni 69% de la production française d’électricité. 

13% de l’électricité française ont été produites par des énergies fossiles (fioul et autres moyens de pointe, charbon, gaz…). 

13% de l’électricité française a été d’origine hydraulique

7845 MW d'électricité a été importée.

Source RTE

Lors de période de grand froid, la consommation électrique des ménages français atteint ainsi des niveaux records. De fortes consommations sur des périodes prolongées peuvent aboutir à des coupures ponctuelles de courant dans les zones les plus fragilisées.

Face au risque de coupures d'électricité, nous devons donc apprendre à modérer notre consommation. Nous contribuons ainsi à sécuriser l'alimentation électrique du pays tout en participant à la lutte contre le changement climatique.

Quelques conseils

  • Conserver au maximum la chaleur de l'habitat. Par exemple, laisser les volets fermés en cas d'absence pendant la journée et les fermer la nuit, ne pas ouvrir trop longtemps portes et fenêtres, éteindre le chauffage lorsque les pièces sont aérées (pas plus de 5 min.), …
  • Ne pas laisser allumés toute la journée les veilles inutiles et les équipements du type Hi-Fi, ordinateurs, etc. s'ils ne sont pas fréquemment utilisés.
  • Ne pas laisser allumées les lumières inutiles.
  • Ne pas mettre en route lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle pendant les périodes de pic.
  • Si le moyen de chauffage est électrique, éviter notamment de chauffer les pièces inoccupées ou peu occupées.