Dossiers

Entreprises : réduire ses déchets s’avère rentable !

L’ADEME révèle aujourd’hui les résultats d’une expérimentation inédite, intitulée « 50 €ntreprises témoins ». Elle montre à quel point la réduction des déchets peut être un facteur de compétitivité : une initiative expérimentale concluante et aujourd’hui reproductible par de nombreuses entreprises.

En 2011, l’ADEME sélectionnait avec ses partenaires « 50 €ntreprises témoins » à l’issue d’un appel Bajstock.com
à candidatures national. Ces entreprises de tailles variées sont réparties sur 15 régions et plusieurs secteurs d’activité : agro-alimentaire, métallurgie, commerce, plasturgie, imprimerie…

Les « 50 €ntreprises témoins » ont agi un an durant sur leurs déchets avec les conseils d’un expert financé par l’ADEME. Résultat : une économie pérenne totale de 1,5 M€/an issue des actions réalisées par ces entreprises.

80% de l’économie totale provient de la réduction ou du recyclage de matière ou d’emballages à la source, c’est-à-dire en amont de la fabrication. Cette expérimentation démontre que le tri à la source et l’externalisation du recyclage sont plus profitables que la mise en décharge ou l’incinération des déchets.

2 exemples concrets

Pour BEL’M, fabricant de portes en Loire-Atlantique, même revendu à 800 €/tonne à un recycleur, un déchet d’aluminium est une perte car cette matière lui coûte quatre fois plus cher à l’achat. Réduire ses chutes d’aluminium est donc l’une de ses priorités : grâce à l’expérimentation, elle a pu économiser 53 000€.

FACO’M, constructeur d’outillage à la main, utilise une nouvelle technologie pour ses moules qui consomme 30% de matière plastique en moins, ce qui représente une économie de 86 000 € sur l’achat de plastique/an. L’entreprise diminue, en outre, le tonnage total des déchets non dangereux liés à la production, ce qui représente 3 000 € d’économies supplémentaires sur la mise en décharge.

L’action de ces « 50 €ntreprises témoins » suivies par l’ADEME démontrent ainsi que réduire et mieux recycler ses déchets est un bon moyen de faire des économies. 

L’ADEME met à la disposition des entreprises 52 fiches synthétiques qui détaillent concrètement les résultats de l’opération. Les entreprises peuvent sélectionner l’opération qui les intéresse par région, par secteur d’activité, par effectif d’entreprise ou par type de déchets visés.