Article

Mobilité électrique : les villes qui agissent

Logo TrophéesPréserver la qualité de l’air, décongestionner les villes, répondre aux urgences environnementales,… ces enjeux sociétaux associés à l’augmentation du cours du pétrole, aux crises sociales et à une opinion publique de plus en plus concernée par les questions écologiques, nous encouragent à modifier durablement notre façon de nous déplacer.

Parce que l’Avere-France (association nationale pour le développement de la mobilité électrique) souhaite mettre en valeur les villes et communautés d’agglomération qui se sont montrées particulièrement volontaristes dans le déploiement de la mobilité électrique, s’est tenue aujourd’hui la remise des Trophées des Villes électromobiles dont l’ADEME est partenaire.

77 candidatures ont été étudiées pour cette 3ème édition et ce, sur 4 critères:

  • les politiques et dispositifs d’incitation à l’acquisition ainsi qu’à l’utilisation d’un véhicule électrique: places dédiées aux véhicules électriques, bornes de recharge, dispositif de stationnement gratuit ou à tarif préférentiel, etc.
  • le nombre de véhicules électriques utilisés dans les flottes des collectivités et pour les transports en commun
  • les initiatives, organisations ou projets favorisant la mobilité électrique, tels que : dispositifs d’autopartage, plateformes de livraison de marchandises…
  • la communication et la sensibilisation du public  : évènements, expositions…

Les collectivités lauréates sont :

  • Sauzé-Vaussais
  • La Motte-Servolex
  • Ville de Haguenau
  • Communauté d’Agglomération du Bassin d’Arcachon Sud
  • Ville de Valence
  • Le Havre
  • Communauté du Pays d’Aix
  • Syndicat Mixte AUTOLIB’ (prix spécial du jury)

 

QUELQUES INDICATEURS SUR LA MOBILITE ELECTRIQUE AU SEIN DES COLLECTIVITES FRANÇAISES observés sur la base des 77 collectivités qui se sont portées candidates en 2012

A PROPOS DE NUISANCES ET DE POLLUTION LIÉES AU TRANSPORT

  • 66% considèrent que ces 10 dernières années, les nuisances (bruit, pollution, etc.) que l’on impute habituellement à la circulation automobile sont en progression sur leur territoire.
  • 96 % ont entrepris ou entamé une réflexion pour limiter les impacts et nuisances environnementales liés au transport.
  • 75% ont mis ou sont en train de mettre en place une politique de réduction des polluants liés aux transports et/ou d’amélioration de la qualité de l’air.
  • 64 % ont déjà effectué un bilan carbone « transport » ou sont en train de le faire.
  • 78% ont fixé des objectifs de réduction de leurs consommations d’énergies fossiles dans le domaine du transport, ou sont en train de les élaborer.

POLITIQUES ET DISPOSITIFS D’INCITATION A L’ACQUISITION ET A L’UTILISATION DES VEHICULES ELECTRIQUES

  • 30% ont mis en place un dispositif de stationnement gratuit ou à tarif préférentiel pour les VE et 18% sont en train de l’établir.
  • 14,5% ont mis ou s’apprêtent à mettre en place des espaces de circulation (zones et/ou voies) réservés à la circulation des transports doux, autorisés aux VE et interdits aux véhicules thermiques.
  • 45% se sont dotées d’infrastructures de charge.
  • Parmi ces collectivités, 66% propose au moins une borne sur voie publique.
  • 14,5% proposent un dispositif de soutien financier à l’achat des VE, complémentaire aux politiques nationales. Ces aides à l’achat concernent majoritairement les vélos à assistance électrique.

INFOS SUR LES VEHICULES DE LA FLOTTE DE LA COLLECTIVITE

  • 92% des véhicules de flotte parcourent moins de 100 km par jour.
  • 78 % ont incorporé dans leurs appels d’offres des critères liés à la mobilité durable (émissions de CO2, consommation de carburant, fiscalité, bilan carbone, écoconduite, etc.)
  • 62% ont mis ou vont mettre en place des actions spécifiques auprès de leurs agents administratifs pour maîtriser la consommation d’énergie (formations à l’éco-conduite, utilisation du GPS etc.)
  • Pour 25%, une réflexion est en cours à ce sujet.
  • 69% ont des projets d’acquisition de VE dans les 12 prochains mois

ORGANISATIONS SPECIFIQUES

  • 29% des collectivités disposent d’un dispositif de VE en libre service, qu’il soit piloté par la collectivité ou en soutien à des initiatives privées

ACTIONS DE COMMUNICATION EN FAVEUR DE LA MOBILITE ELECTRIQUE

  • 70% des collectivités ont organisé des événements autour de la mobilité électrique, principalement dans le cadre de « journées mobilité durable » et d’expositions de véhicules.