Dossiers

Innovation : mieux intégrer au réseau les énergies renouvelables, le projet VENTEEA

Logo VenteeaHistoriquement conçus pour transporter l’énergie électrique d’une production d’énergie centralisée jusqu’au consommateur, les réseaux de distribution électriques doivent à présent être en mesure de s’adapter aux évolutions dans le domaine de l’énergie, tel que l’essor des énergies renouvelables par exemple.

Les réseaux intelligents ou smart grids sont au coeur de cette révolution énergétique et permettront de gérer avec plus d’efficacité et de souplesse la distribution électrique grâce aux nouvelles technologies de l’information et des communications. Les réseaux intelligents faciliteront ainsi l’intégration d’une production croissante d’énergie renouvelable (solaire, éolien) sur le réseau électrique et la gestion d’éventuelles contraintes (congestions, instabilités et problèmes de tension…).

Le projet VENTEEA, soutenu par l’ADEME pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, propose de tester de nouveaux équipements et outils de gestion sur le réseau de distribution (HTA , 20 kV en France) en milieu rural. Son objectif est notamment de mieux intégrer et valoriser l’énergie éolienne sur ces réseaux, tout en réduisant les coûts de raccordement.

L’expérimentation aura lieu sur le Territoire de l’Aube (Champagne Ardenne) : zone rurale avec une forte production d’énergie éolienne.

Bénéfices environnementaux

Le principal bénéfice environnemental du projet est de faciliter l’intégration de parcs de production éoliens grâce à une connaissance en temps réel des flux d’électricité sur le réseau de distribution et à leur gestion dynamique. La baisse des coûts de raccordement qui en résulterait, à la charge des producteurs d’énergie renouvelable, leur permettrait d’investir d’avantage dans le développement de nouveaux parcs.

Plus technique, les disjoncteurs expérimentés utilisent une technologie « à coupure sous vide » au lieu de la technologie habituelle qui nécessite de l’hexafluorure de soufre (SF6), un puissant gaz à effet de serre.

Bénéfices économiques, sociaux et sociétaux

Le projet VENTEEA pourrait permettre une plus grande indépendance énergétique des territoires en facilitant une production locale d’énergie. A terme, les outils développés et expérimentés dans le cadre de ce projet pourraient entraîner une baisse des coûts de planification, de maintenance et d’exploitation. De même que les matériels développés et expérimentés pourraient être commercialisés par les partenaires à l’issue de cette expérimentation donnant alors lieu à la création d’environ 300 emplois en France.