Article

L’Etat investit dans le déploiement de l’éolien offshore

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et pour le compte de l’Etat, l’ADEME est intervenue en fonds propres en 2012 dans la société qui porte aujourd’hui les investissements dans 3 usines destinées à construire la nouvelle génération d’éoliennes offshore d’Alstom Renewable Power.

Le rôle de l’ADEME consiste à financer ces investissements structurants afin d’accompagner les entreprises dans la prise de risque sur des projets de taille importante – de l’ordre de plusieurs dizaines de millions d’euros d’investissement – apportant innovation, compétitivité, emplois et bénéfices environnementaux.

C’est là un nouvel outil de politique industrielle au service de l’innovation verte créé grâce aux Investissements d’Avenir.

Le projet Alstom Offshore France

Objectif : il s’agit de développer la fabrication industrielle d’aérogénérateurs plus performants.

Les principaux enjeux sont :

  • la contribution aux objectifs 2020 de la part d’énergies renouvelables dans le mix énergétique français;
  • la construction d’une filière française éolienne offshore : réseau de sous-traitants, savoir-faire, emplois;
  • le déploiement d’une nouvelle machine : Haliade 150 (6MW, pales de 150m de diamètre, nacelle à 100m);
  • de nombreux paris technologiques adaptés à l’offshore (entraînement direct, alternateur à aimants permanents).

La société porte les investissements dans 3 usines sur les 4 nécessaires à la fabrication de cette nouvelle génération d’éoliennes de grande puissance : usine de pales, usine de nacelles et usine d’alternateurs.

Le financement de cette industrialisation s’inscrit dans le programme « Energies décarbonées » des Investissements d’Avenir.