Article

Mieux s’éclairer chez soi

Difficile de se passer de la lumière des lampes électriques ! Couv' Guide Eclairage

En moyenne, chaque ménage français a chez soi 25 points lumineux, achète 3 lampes par an et consomme entre 325 et 450 kWh par an pour son éclairage.

Diminuer cette consommation est plus une affaire de comportement qu’autre chose : éteindre en quittant une pièce, privilégier la lumière du jour, choisir des abat-jour clairs, dépoussiérer les lampes…

Mais c’est aussi une affaire de produit : les lampes à incandescence sont trop gourmandes en énergie. Elles ne peuvent plus être mises sur le marché par les fabricants, seuls les stocks existants sont actuellement commercialisés. Des lampes plus économes et plus performantes sont disponibles. Elles permettent de mieux maîtriser sa consommation électrique. En la matière, les LFC (lampes fluoro-compactes) ont fait de gros progrès :

  • leur temps de chauffage à l’allumage s’est considérablement réduit ;
  • certains modèles sont spécifiquement adaptés aux allumages fréquents ;
  • elles s’adaptent à de nombreux luminaires. Pour ceux équipés d’un variateur, la compatibilité de la lampe est indiquée sur son emballage ;
  • leur prix a beaucoup diminué ;
  • certaines LFC sont équipées de systèmes à baïonnette : il n’est pas nécessaire de remplacer toutes les douilles de ce type.

Ce petit dernier parmi les guides pratiques de l’ADEME propose un point et de nombreux conseils sur le sujet.