Article

Innovation : une nouvelle vie pour les déchets

Logo_ia Le gouvernement annonçait hier, mardi 19 mars, 20 millions d’euros d’aide pour 9 projets retenus sur la thématique « Recyclage et valorisation des déchets » du Programme d’Investissements d’Avenir piloté par l’ADEME pour le compte de l’Etat.

Cette aide s’inscrit dans une action plus globale dédiée à l’innovation et le développement d’une offre industrielle française dans le domaine de « l’économie circulaire ».

Dotée d’une enveloppe de 194 millions d’euros, gérée par l’ADEME, cette action porte sur trois thématiques complémentaires : les déchets, la dépollution de sites et l’écoconception. Chacune de ces thématiques a fait l’objet d’un premier Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI). Au total, ce sont 66 projets qui ont été proposés.

A l’occasion du 4ème Forum Nouvelles matières premières qui se tient à Lille les 20 et 21 mars 2013 et sur lequel est intervenu Bruno Lechevin, nouveau président de l’ADEME, l’Agence revient plus en détails sur la sélection des 9 premiers lauréats retenus pour financement dans le cadre de l’AMI « Recyclage et valorisation des déchets » dont six sont portés par des PME.

Qu’est-ce que l’ « Economie Circulaire » ?

L’économie circulaire est basée sur six éléments principaux :

  • l’utilisation modérée et la plus efficace possible des ressources non renouvelables,
  • une exploitation des ressources renouvelables respectueuse de leurs conditions de renouvellement,
  • l’éco-conception et la production propre,
  • une consommation respectueuse de l’environnement

Faire du déchet une matière première ou une source d’énergie renouvelable

Notre économie est toujours fortement dépendante de ressources importées tandis que parallèlement la production nationale de déchets atteint 355 millions de tonnes, soit environ 5,5 tonnes par Français et par an . Or le recyclage et la valorisation des déchets présentent à la fois des bénéfices économiques et environnementaux :

  • le recyclage des déchets est un moyen d’assurer l’approvisionnement de nos industries en matières premières – dont les métaux stratégiques – et diminue les émissions de gaz à effet de serre notamment liées à l’extraction de ces matières ;
  • le recyclage favorise le retour au sol des matières organiques issues des déchets et en réduit ainsi le volume;
  • l’utilisation des déchets comme source d’énergie permet non seulement de diminuer le recours aux ressources fossiles importées mais aussi de se substituer aux productions végétales pour la production d’énergie renouvelable.

La gestion des déchets, un facteur de compétitivité des entreprises françaises

Les projets retenus dans le cadre de l’AMI piloté par l’ADEME proposent et développent des innovations technologiques et des solutions industrielles de réutilisation, de recyclage et de valorisation énergétique des déchets. Ces projets ont pour objet de contribuer plus largement au renforcement de la compétitivité de l’offre industrielle française en matière de gestion des déchets. 10 PME sont bénéficiaires d’aides du PIA dont 6 avec le rôle de chef de file. Chacun des 9 projets expérimente une innovation.