Déchets : le coût global par habitant a diminué de 5% entre 2008 et 2010

A l’heure où les collectivités doivent optimiser leurs budgets et où les obligations réglementaires environnementales se multiplient, la gestion des déchets est un enjeu de taille : comment faire mieux avec moins de ressources ?

Pour accompagner les collectivités sur cette voie, et à l’occasion de la 5ème édition du Colloque Prévention et Gestion des déchets dans les territoires, l’ADEME publie son référentiel national des coûts du service public de gestion des déchets.

Malgré de fortes disparités entre les collectivités, les résultats sont encourageants : le coût global par habitant a diminué de 5% entre 2008 et 2010.

Coût par flux
Le coût global par habitant, tous flux confondus, est de 85€. Il a diminué de 5 % entre 2008 et 2010

Par ailleurs, un comparatif des opérations de prévention à l’échelle des pays de l’Union européenne confirme qu’agir pour limiter les déchets dans les collectivités et dans les entreprises est possible et permet de faire des économies.

Enfin, l’ouverture de la 5ème édition du Colloque Prévention et Gestion des déchets dans les territoires a été pour Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, l’occasion de faire un certain nombre de propositions dont :

  • un toilettage de la TGAP; cette taxe souffre aujourd’hui de trop d’exemptions ou de modulations que l’amélioration générale des pratiques ne justifie plus souligne Bruno Lechevin, ajoutant que le différentiel entre la mise en stockage et l’incinération avec valorisation d’énergie n’est pas suffisamment en faveur de la valorisation énergétique…
  • une généralisation de la tarification incitative; selon le Président de l’ADEME, c’est un système efficace, au moins pour augmenter significativement les performances des collectes séparées !

A savoir : le site OPTIGEDE propose aux acteurs opérationnels en charge de la prévention et de la gestion des déchets dans les territoires, une plate-forme d’échanges et de diffusion des bonnes pratiques.