Des Espaces INFO-> ENERGIE au Guichet unique

130618345Les 13èmes Rencontres du réseau EIE (Espaces INFO-> ENERGIE) se sont tenues les 18 et 19 juin à Angers devant une assemblée de plus de 300 conseillers venus des 4 coins du territoire.

L’existence et la reconnaissance de ce réseau ont permis à l’ADEME d’être désignée comme le pilote légitime de la mise en place des futurs guichets uniques.

Débat national sur la transition énergétique et plus récemment Plan de rénovation énergétique de l’habitat, l’actualité qui concerne les EIE est riche. Qu’il s’agisse de la territorialisation de la politique de l’énergie et de la place des collectivités liés au débat et au troisième acte de la décentralisation, ou encore de l’objectif de rénover 500 000 logements par an, cela aura nécessairement de grandes implications sur le réseau des EIE.

L’efficacité du réseau des EIE

Voici les quelques lignes forces du réseau au vu de ses réalisations :

  • l’efficacité par la preuve : 453 conseillers, 261 EIE, 121 000 conseils personnalisés pour la seule année 2012, plus de 500 000 personnes sensibilisées, des montants de travaux de 520 millions d’euros et des taux de passages à l’acte élevés puisque supérieurs à 50 % que l’on attribue pour les 2/3 à la contribution de l’EIE.
  • les qualités développées depuis plus d’une dizaine d’années : une expertise neutre ainsi qu’une capacité d’adaptation et de mobilisation :
    • adaptation : les programmes Familles à énergie positive, par exemple, démontrent notamment la capacité commune d’innovation, de diffusion et de généralisation d’opérations pilotes réussies, comme ce projet porté initialement par Prioriterre à Annecy.
    • mobilisation : près de 150 opérations ont été montées par le réseau EIE aux côtés des directions régionales de l’ADEME.

Mais si le réseau est reconnu institutionnellement ou du moins connu des citoyens les plus motivés, c’est sa notoriété auprès du grand public qui demande à être développée : ce taux est estimé à 29 % selon l’étude BVA de 2012.

Le Plan de rénovation énergétique de l’habitat est une priorité du gouvernement; l’ADEME et le réseau des EIE sont aujourd’hui au cœur du dispositif du futur guichet unique que l’Agence pilotera.

L’ambition des 500 000 rénovations par an ne pourra être réalisée que dans une logique coopérative entre intervenants et organismes; collectivités, Agence nationale de l’habitat (ANAH), agences départementales d’informations sur le logement (ADIL), directions départementales du territoire (DDT), professionnels du bâtiment, secteur bancaire, acteurs de l’emploi et de la formation, associations,… permettront en mixant leurs diverses compétences de démultiplier les résultats.

Le guichet unique, un accompagnement complet

C’est un accompagnement de A à Z qu’il faut mettre en place, c’est là tout l’enjeu des guichets uniques.

L’accompagnement complet des particuliers sera structuré au sein de guichets uniques ou de plates-formes locales de la rénovation afin de présenter une offre globale de rénovation : conseil et démarchage proactif des propriétaires, diagnostic, coordination des artisans, accès à des services financiers de type garantie ou bonification de prêts, voire services de maîtrise d’oeuvre, de maîtrise d’ouvrage déléguée, ou de garantie de performance. De telles offres globales nées de la coopération d’acteurs publics et privés existent déjà, de manière plus ou moins abouties : l’ADEME vient d’ailleurs d’éditer une brochure qui présente une dizaine d’initiatives de ce type.

Il n’y a pas de modèle unique pour le guichet unique ! Les diversités des territoires, les implantations des intervenants (associatifs, institutionnels…) et les programmes locaux déjà engagés plaident pour une grande souplesse dans l’organisation des guichets uniques… sur la base d’un socle minimal commun. dont le cahier des charges est en cours d’écriture. Il s’agira également favoriser la rencontre de l’offre et de la demande, en favorisant notamment la connaissance de la mention RGE, reconnu Grenelle de l’Environnement, auprès du public.