1ère tonne de CO2 captée au Havre

Les tests de captage du CO2 ont débuté pour le démonstrateur de recherche d'Alstom et d'EDF, sélectionné en 2010 par l'ADEME, avec la première tonne de CO2 captée le 15 juillet 2013.

Vue_du_ciel_reduiteCes tests ont pour objectif de confirmer la prévision de consommation d'énergie et de solution à base d'amines nécessaires au fonctionnement du dispositif, et ainsi vérifier la viabilité économique et environnementale du procédé. La performance en milieu industriel ainsi que la flexibilité d'utilisation sur une centrale de production en exploitation seront également étudiées. Ces tests constituent une étape indispensable dans la recherche de solutions industrielles performantes appliquées au captage du CO2.

Ce démonstrateur est situé sur l'unité 4 de la centrale thermique EDF du Havre. La technologie proposée par Alstom, en partenariat avec Dow Chemical Co. et retenue par EDF, consiste à laver les fumées avec une solution à base d’amines développée par Dow (UCARSOLTM FGC-300), les amines étant la base du réactif qui permet d’extraire le CO2 des fumées. Sur cette installation, Alstom et Dow ont implanté une configuration évoluée du procédé, spécifiquement développée pour minimiser la consommation d’énergie.

À terme, ce prototype de recherche devrait capter environ 1 tonne de CO2 par heure. Le CO2 sera évacué dans les cheminées, le but de ce projet étant de tester le captage et non pas le stockage. En fonction des résultats techniques, EDF étudiera l’équation économique du dispositif.

Cet investissement de 22 M€ est financé à 25 % par le fonds démonstrateur de recherche de l'ADEME.