Le premier écoquartier du Grand Paris sera chauffé au bois

Claire Robillard, Maire de Palaiseau et Présidente de Scientipôle Aménagement, David Bodet, Président de la Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay, Bruno Léchevin, Président de l’ADEME et Dominique Desmoulins, Président d’EDF Optimal Solutions, ont posé, le 4 juillet,  la première pierre de la chaufferie biomasse destinée à alimenter le réseau de chaleur de l’écoquartier Camille Claudel à Palaiseau- un des premiers chantiers du projet Grand Paris. Cette installation est lauréate de l’appel à projet régional du Fonds Chaleur. Ce réseau permettra d’éviter l’émission de 2400 tonnes de CO2 par an et couvrira au moins 70% des besoins énergétiques liés au chauffage et à l’eau chaude sanitaire du quartier.

Reseau_chaleur_ecoquartier

 

Pour l’ADEME, ce projet présente plusieurs atouts majeurs : le choix d’une énergie optimale au regard des autres énergies renouvelables ou de récupération mobilisables, une chaudière à haut rendement énergétique, des bâtiments avec de très bonnes performances énergétiques  et enfin, la prise en compte des exigences de qualité de l’air. « Cette approche globale des enjeux illustre particulièrement bien les préconisations de l’ADEME pour les programmes d’aménagement durable. Ce projet démontre ainsi que le choix des énergies renouvelables est tout à fait adapté au développement des éco-quartiers. » a déclaré Bruno Lechevin.

Le projet de réseau de chaleur alimenté par de la biomasse sur l’écoquartier Camille Claudel à Palaiseau est lauréat de la 3ème session de l’appel à projets « Chaufferies Biomasse » de la Direction Régionale Ile-de-France de l’ADEME. 13 projets de chaufferie biomasse ont été retenus en 2011 et 2012 dans ce cadre, totalisant 55 190 kW de puissance biomasse. Ils permettront de couvrir ainsi l’équivalent de près de 23 200 tonnes équivalent pétrole par an.