Empreinte environnementale de l’agroalimentaire : vers des données fiables

Comment améliorer la réalisation et la communication des empreintes environnementales des produits agroalimentaires?

Agroscope et la société de conseil Quantis ont annoncé le 8 août le lancement de la base de données nommée « World Food LCA Database » (WFLDB). Le projet a pour but de réunir des spécialistes dans tous les maillons de la chaîne agroalimentaire afin de développer une base de données actualisée et exhaustive pour la réalisation d’analyses du cycle de vie (ACV) dans le secteur agroalimentaire.

Deux institutions gouvernementales et neuf entreprises privées ont déjà rejoint les rangs du projet tandis que le recrutement se poursuit.

Dans le secteur des aliments et des boissons, on constate une recrudescence de la demande d’ACV pour quantifier les impacts environnementaux et pour optimiser la production. L’analyse du cycle de vie (ACV) est une méthode scientifique utilisée pour quantifier les impacts des activités intervenant tout au long du cycle de vie d’un produit ou d’un service, de l’obtention des ressources naturelles à la gestion des déchets générés. Actuellement, le manque de données d’inventaire cohérentes, transparentes et actualisées pour les produits et les procédés agroalimentaires constitue l’un des principaux handicaps des ACV dans ce secteur. Ainsi, la communication fondée sur les ACV repose encore trop souvent sur des résultats qui ne sont ni comparables, ni suffisamment fiables. Or, des données de première qualité sont fondamentales pour permettre une prise de décision éclairée, au niveau des entreprises comme au niveau politique. De telles données sont nécessaires pour communiquer correctement l’impact environnemental des produits comme dans les déclarations environnementales de produit (EPD).

La création de la World Food LCA Database répond par conséquent à une forte demande pour ce type de données, notamment dans le secteur agroalimentaire. Ce besoin a été identifié et reconnu par de nombreuses parties prenantes dans le monde entier, telles que l’ADEME et le Sustainability Consortium aux Etats-Unis.

Par ailleurs, le 1er octobre, et au terme de 3 années d’existence, l’ADEME présentera les résultats du programme Agri-BALYSE – une base de données pour l’analyse du cycle de vie (ACV) des produits issus de l’agriculture.