« J’éco-rénove – J’économise »

Logo GU Jeudi 19 septembre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné par Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, et Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a annoncé que le plan de rénovation énergétique de l’habitat est désormais opérationnel : 

  • toutes les aides financières sont disponibles, 
  • le service public de la rénovation énergétique est accessible via un numéro de téléphone unique national, un site Internet et plus de 450 « Points rénovation info service » (PRIS) répartis sur l’ensemble du territoire.

Ce dispositif a pour vocation d’inciter les Français à engager des travaux de rénovation énergétique dans leur habitat et de les aider dans leurs démarches.

Il repose sur deux grands leviers à destination des particuliers : 

  • enclencher la décision de travaux : le Gouvernement a mis en place un dispositif d’accompagnement pour simplifier et faciliter l’accès à l’information et les démarches. Ce dispositif s’appuie sur un numéro de téléphone Azur et un site Internet qui permettent d’orienter les particuliers vers le Point rénovation info service – le PRIS – le plus proche de chez eux et adapté à leur situation ; 
  • financer les travaux : pour aider les particuliers au financement de la rénovation énergétique de leur logement, les dispositifs existants (éco-prêt à taux zéro, crédit d’impôt développement durable) vont être simplifiés et recentrés sur les rénovations lourdes. La subvention spécifique pour les ménages modestes a été renforcée et deux nouvelles primes ont été créées. Toutes ces aides se combinent, localement, avec les subventions mises en place par les collectivités locales.

Le dispositif s’appuie sur des partenariats avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’Agence nationale de l’habitat (Anah), l’Agence nationale pour l’Information sur le logement (Anil) et le Commissariat général à l’Investissement.

Il s’appuie également sur les actions multiples déjà mises en place par les territoires. De nombreuses collectivités locales – régions, départements, intercommunalités ou communes – sont déjà très impliquées et ont déjà lancé, parfois depuis plusieurs années, des démarches proactives et innovantes ayant pour objectif de déclencher un grand nombre de rénovations énergétiques, notamment dans le cadre d’un Agenda 21, d’un Plan climat énergie territorial (PCET), d’un Schéma régional climat air énergie (SRCAE) ou de programmes locaux de l’habitat (PLH).

Pour promouvoir toutes ces dispositions, pour que les Français puissent saisir l’intérêt de faire faire des travaux de rénovation énergétique de leur logement, pour les informer sur l’importance des aides déployées par les pouvoirs publics et sur la mise à disposition d’un accompagnement personnalisé, le gouvernement lance fin septembre une campagne de communication grand public.