Communiqué de Presse

Innovation : l’Etat finance une nouvelle génération de navires

Sur un marché très concurrentiel à l’international, le secteur français de la construction navale tire son épingle du jeu, se plaçant au 6ème rang mondial. Les services écologiques représentent les nouveaux contours de la société de demain, comme de ce secteur d’activités, et l’une des priorités de la politique industrielle de la France.

Dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir, l’État avait lancé en juillet 2011 un premier Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI). Six projets lauréats sont désormais soutenus par l’ADEME. 

Un deuxième AMI est aujourd’hui ouvert. L’ambition est de permettre aux filières maritimes, fluviales et de plaisance de relever des défis importants, notamment environnementaux, et ainsi gagner en compétitivité.

Ce nouvel appel à manifestations d’intérêt (AMI) s’inscrit dans le cadre de l’action des investissements d‘avenir dédiée au navire du futur et dotée de 100 M€ pour développer des navires plus économes en énergie, plus propres et plus sûrs. 

Six projets lauréats sont d’ores et déjà financés par l’Etat parmi lesquels :  

ARPEGE propose un concept de navire de pêche particulièrement performant en termes de consommation de carburant;

AUTOPROTECTION développe une réponse innovante aux risques de piraterie maritime; 

NAVALIS et WINDKEEPER se positionnent comme des solutions modernes de maintenance des installations éoliennes offshore.