« Les énergies renouvelables au service de l’humanité », 40 ème anniversaire du congrès de l’UNESCO

Logo Partenaires
Sous le Haut Patronage de Monsieur François HOLLANDE, Président de la République

Initiative internationale « Les énergies renouvelables au service de l’humanité » à l’occasion du 40ème anniversaire du congrès fondateur de l’UNESCO « Le soleil au service de l’homme », le Jeudi 3 Octobre 2013, co-organisée par l’ADEME, le CNRS et l’UNESCO.

En 1973, s’est tenue à Paris la conférence internationale « Le soleil au service de l’homme » sous l’égide de l’UNESCO qui a marqué l’entrée de la thématique du développement durable parmi les grandes causes internationales.

De nombreuses initiatives et études viennent aujourd’hui donner corps à cette volonté de montée en puissance des énergies renouvelables, avec des scénarios à l’horizon 2050 allant jusqu’à prévoir une part majoritaire des énergies renouvelables dans l’approvisionnement énergétique de l’humanité.

40 ans après, on peut mesurer tout le chemin parcouru mais aussi celui qu’il reste encore à faire pour atteindre cet objectif. L’année 2013 marque une année charnière, qui se situe pratiquement à mi-chemin entre le congrès fondateur de 1973 et l’année 2050 – année symbolique pour la réduction d’un Facteur 4 des émissions de CO2 par rapport aux émissions de 1990.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) vient de conclure dans son dernier Rapport, le 30 septembre dernier, que la Terre continue de se réchauffer. Les experts climatiques affirment aussi que le niveau des mers va continuer de s’élever et les phénomènes météorologiques extrêmes se multiplier. Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui définissent un plan d’action global pour le développement, à atteindre d’ici à 2015, démontrent que, deux ans avant la date butoir, nous pouvons faire état de grands progrès. Il reste toutefois de grands défis à relever, notamment en faveur d’un environnement plus durable : les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de plus de 46 % depuis 1990, un tiers des stocks de poisson ont été surexploités, la biodiversité recule, plus de 70 000 km² de forêt disparaissent chaque année en Afrique et en Amérique latine…

Face à ces défis, plusieurs échéances se dessinent aujourd’hui : d’une part, la Conférence des Parties sur les changements climatiques (COP 21) en décembre 2015, qui pourrait aboutir à l’adoption d’un accord international universel et contraignant « post Kyoto » ; d’autre part, l’initiative des Nations unies en faveur de l’énergie durable pour tous (SE4All) qui vise l’accès universel à l’énergie à l’horizon 2030.

Il faut donc rappeler avec force l’importance des énergies renouvelables et la nécessité de poursuivre leur développement.

Pour ces raisons, l’UNESCO, l’ADEME et le CNRS ont décidé d’organiser une rencontre internationale le jeudi 3 octobre 2013 sur le thème « Les énergies renouvelables au service de l’humanité : enjeux actuels et perspectives aux horizons 2030 et 2050 » qui permettra de faire le point et de débattre du développement des énergies renouvelables et des perspectives pour les années à venir.

L’initiative comportera une journée d’étude suivie d’une cérémonie en début de soirée à l’UNESCO (sur invitation).

« Les énergies renouvelables au service de l’humanité »

40ème anniversaire du congrès de l’UNESCO

Jeudi 3 octobre 2013 à 18h00

Maison de l’UNESCO,125 avenue de Sufren,75007 Paris