Communiqué de Presse

Innovation : les nouvelles solutions du ferroviaire

Le transport ferroviaire est considéré comme l’un des modes de transports terrestres les plus performants d’un point de vue énergétique et environnemental, notamment en matière d’émissions de gaz à effet de serre. Berceau du TGV, la France dispose en la matière d’un leadership technologique mondial aux côtés de l’Allemagne et de la Chine. Le développement de ce mode de transport est donc clé pour l’économie française et doit s’accompagner d’une amélioration de l’efficacité énergétique par voyageur ou par tonne de marchandise transportée, ne pas générer de nuisances supplémentaires et garantir un haut niveau de sécurité.

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l'Etat a retenu cinq projets d’envergure en matière de transport ferroviaire avec un objectif commun : consolider la compétitivité de ce secteur à l’échelle mondiale par le développement de technologies et de systèmes novateurs.

Ces projets ont été sélectionnés par des Appels à Manifestations d’Intérêt (AMI) du volet « Véhicule du futur » lancés fin 2011 et gérés par l’ADEME.

Renforcer la compétitivité de l’industrie ferroviaire

Le développement pérenne d’offres de transport ferroviaire attractives repose principalement sur les trois axes suivants :

  • les performances des services rendus ;
  • l’efficacité énergétique, les émissions de gaz à effet de serre et autres nuisances ;
  • la fiabilité et la sécurité.

Les trois projets présentés ci-après (les deux autres étant encore confidentiels) ont pour mission d’expérimenter et de promouvoir de manière concrète via des démonstrateurs préindustriels et des plateformes d’essai, des technologies qui contribuent à répondre à ces trois axes.

  • CERVIFER réduit la durée et le coût de développement des produits et systèmes de transport ferroviaire grâce au prototypage virtuel ;
  • GLGV développe des freins à haute performance et entièrement recyclables pour la grande vitesse ferroviaire.
  • ECOPMS rend le rail ou le fleuve aussi attractif que la route pour le transport de marchandises, en l’intégrant dans une offre « multimodale ».