Article

Agriculture : les 10 actions les plus efficaces pour réduire les émissions d’ammoniac

L'ammoniac (NH3) est un polluant atmosphérique qui participe à la formation de particules fines et favorise l'acidification et l'eutrophisation des milieux. La France est le pays de l’Union Européenne qui émet le plus d’ammoniac (NH3) dans l'atmosphère.

Générées presqu'en totalité par le secteur agricole (97% des émissions nationales) et en particulier l'élevage (75% des émissions nationales) les émissions d'ammoniac constituent une perte d'azote pour les exploitations agricoles.

Une directive européenne – la directive IED - impose à certains élevages avicoles et porcins d'appliquer les meilleures techniques disponibles pour réduire leurs émissions.

Depuis plusieurs années, l’élevage s'est engagé dans la réduction des émissions d’azote, dont l’ammoniac, via notamment l’optimisation de l’alimentation animale (volailles et porcins), l’amélioration de la gestion des effluents et leur valorisation agronomique.

C'est dans ce contexte que l’ADEME a chargé le consortium formé du CITEPA, de l’Institut de l’Elevage (Idele), l’IFIP-Institut du Porc et l’ITAVI d'identifier 10 actions ayant le meilleur rapport coût-efficacité pour réduire les émissions d'ammoniac à l’échelle de la France aux horizons 2020 et 2030. Elle rend aujourd'hui publique son étude prospective.

Cette étude complète le travail réalisé par l'ADEME et l'INRA sur les actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole.