Article

Quand les éco-technologies s’exportent

Pour la troisième année consécutive, l’ADEME, Bpifrance et UBIFRANCE organisent les Trophées de l’export des éco-entreprises. Ces Trophées récompensent les plus belles réussites à l’international des éco-entreprises françaises. Cette année, un nouveau prix, celui du regroupement à l’export, permettra de distinguer l’initiative de plusieurs éco-entreprises engagées dans un projet export commun.

Remis à l’occasion du salon Pollutec Horizons le 6 décembre 2013, les Trophées sont placés sous le parrainage de Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur.

Les éco-technologies sont l’une des filières d’excellence françaises sur lesquelles les pouvoirs publics ont décidé de mettre l’accent à l’export.  Actives dans le domaine de la protection de l’environnement, des énergies alternatives ou encore de l’efficacité énergétique, les PME et ETI de cette filière répondent à des besoins universels et à des enjeux mondiaux. L’export représente pour elles un puissant levier de développement et de rayonnement des savoir-faire dans ces domaines.

Pour l’édition 2013 des Trophées de l’export des éco-entreprises, quatre prix seront décernés :

  • Prix du Dynamisme à l’export : il récompense la meilleure performance à l’export d’une éco-entreprise
  • Prix de l’Innovation à l’international : il récompense le succès à l’export d’une éco-technologie innovante
  • Prix Jean Claude Oppeneau – Coup de cœur du Jury : il récompense une éco-entreprise qui se démarque par le potentiel de son innovation à l’export, parmi les nominés des Trophées
  • Prix du Groupement à l’export (nouveauté pour l’édition 2013) : il récompense une éco-entreprise pour son implication dans un effort collectif sur un projet à l’international (hors R&D).

Les nominés

ALTEREO / nominé au prix de l’Innovation à l’international

ALTEREO, couvre l’ensemble des problématiques, en milieu rural ou urbain, en eau potable et en assainissement, dans le domaine pluvial et fluvial, en étude, assistance à maîtrise d’ouvrage et en maîtrise d’œuvre. A l’international, ALTERO intervient à deux niveaux : sur l’assistance technique et les études amont de projets relatifs à la gestion de l’eau ; le déploiement, à partir de SIG, de bases technologiques de gestion patrimoniale des réseaux d’eau et d’assainissement, permettant une meilleure gestion de leurs coûts d’entretien. L’export représente 10% environ du chiffre d’affaires d’ALTEREO et couvre 12 pays. Il devient une priorité de plus en plus prégnante, comme l’atteste la création récente d’un département dédié à l’international au sein de l’entreprise. L’innovation de gestion patrimoniale des réseaux d’eau et d’assainissement d’ALTEREO est l’un des nouveaux moteurs de son développement international.

BURGEAP – UMO /nominé au prix du Groupement à l’export

BURGEAP est au service de la ville de demain et des industries écoresponsables. Cette entreprise conçoit et met en œuvre des solutions globales pour le développement durable depuis 65 ans. En combinant expertise globale et savoir-faire local, BURGEAP met à disposition de ses clients français et internationaux des spécialistes à travers le monde. Le poids de l’export au sein de cette ETI est grandissant. La création d’UMO (Union de Maîtrise d’œuvre française), en 2012, par BURGEAP marque une étape importante de son projet international. UMO, consortium permanent d’ingénierie française pour l’export, regroupe 6 entreprises françaises centrées sur les métiers de l’ingénierie et structurées à l’export, avec comme objectif d’offrir toutes les compétences requises pour une gestion environnementale intégrée de la Ville durable.

CARBOVAC / nominé au prix du Dynamisme à l’export

CARBOVAC est concepteur et fournisseur d’unité de traitement de vapeurs nocives ou toxiques. La réussite de CARBOVAC s’appuie principalement sur son unité de traitement des vapeurs de produits pétroliers par adsorption sur charbon actif. Il permet des taux de récupérations de plus de 99.99%, pour une consommation énergétique la plus faible du marché. De plus, leur technologie de vide permet une augmentation conséquente de la durée la de vie de l’unité de traitement. Après 8 années d’expérience et 70 références, CARBOVAC est devenus un acteur mondial reconnu sur le marché du traitement des vapeurs de produits pétroliers. Leurs différents services vont de l’étude de faisabilité à la maintenance. Les principaux utilisateurs étant des compagnies de stockages et de distribution des produits pétroliers, CARBOVAC est prédisposé à l’export ou elle y réalise l’essentiel de son activité.

ECM Technologies / nominé au prix du Dynamisme à l’export et du Groupement à l’export

ECM Technologies conçoit, fabrique et vend des systèmes industriels de traitement thermique. Depuis la fabrication en 1928 des premiers fours de traitement thermique, la connaissance et la maîtrise des températures, des hautes pressions, du vide et du comportement des matériaux, la société grenobloise a diversifié son expertise en répondant aux besoins de différentes industries et filières. Aujourd’hui, ECM Technologies est un leader mondial qui exporte 90% de sa production. Elle et a multiplié son CA par 3,5 et doublé ses effectifs en 4 ans. Elle est partenaire de grands groupes internationaux. Présente dans plus de 21 pays, ECM Technologies a su adapter sa stratégie internationale aux particularités de ses marchés à l’export : de la filiale à la vente directe, en passant par la mise en place de réseaux d’agents ou de joint-ventures. ECM s’est également démarquée par la création d’un consortium français d’entreprises au Kazakhstan, aux côtés de KAZATOMPROM, contribuant au développement de la filière solaire locale.

LACROIX SOFREL / nominé aux prix de l’Innovation à l’international et du Groupement à l’export

Reconnue comme société leader dans la télégestion, LACROIX SOFREL assure la conception et la commercialisation de produits pour le contrôle et la gestion à distance d’installations techniques sur les marchés de l’eau potable, de l’assainissement, du génie climatique et de l’éclairage public. Avec le développement de sa nouvelle gamme innovante de produits (SOFREL LS/LT et WEBLS), LACROIX SOFREL a su dynamiser l
e développement de son activité internationale vers de nouveaux marchés étrangers, tout en renforçant sa position sur le marché français. Elle couvre ainsi plus de 34 pays dans le monde. Elle connait jusqu’à présent une augmentation constante de son activité à l’export. A ce jour, plus de 150 000 installations hydrauliques dans le monde sont équipées de matériels SOFREL. Cette société a donc su structurer son offre à l’export autour de filiales, de distributeurs locaux et, depuis 2013, elle est également membre d’un groupement de 7 sociétés offrant des produits complémentaires sur le marché de l’eau et de l’assainissement. Elle investit également chaque année une part importante en matière de Recherche et Développement.

PHOTALIA / nominé au prix du Dynamisme à l’export

Le cœur de métier de PHOTALIA est de proposer des systèmes solaires photovoltaïques modulaires et durables, faciles d’utilisation et résistants aux climats extrêmes, pour sites isolés, difficiles d’accès ou à contraintes spécifiques. Avec une croissance annuelle moyenne de 62%, PHOTALIA est entièrement tournée à l’export et travaille sur des programmes d’alimentation en eau, d’électrification ou de santé publique pour le compte des ministères des différents pays d’intervention (Mali, Niger, Mauritanie…), d’organisations internationales telles que l’UNICEF ou encore d’ONG, mais également pour le secteur industriel tel que celui des télécommunications. Par l’apport d’une offre technologique innovante de qualité et grâce à la mise en place d’un réseau commercial/SAV dans les zones d’intervention, gages de pérennité des installations, PHOTALIA a pu se développer sur un marché hautement concurrentiel.

SOLAR EUROMED / nominé au prix de l’Innovation à l’international

SOLAR EUROMED est une entreprise innovante spécialisée dans solaire thermodynamique à concentration. L’entreprise a développé une technologie de production d’énergie renouvelable, qui a vocation à être déployée à l’export dans des régions bénéficiant d’un fort ensoleillement. Le système conçu par Solar Euromed permet de générer de la vapeur à des températures supérieures à 500 degrés, de réduire le coût d’investissement et contribue à la grande modularité du système, notamment face aux pics de demande. Fort de ses premiers succès en France et à l’étranger (Jordanie, Afrique du Nord (Tunisie, Maroc)), Solar Euromed poursuit son développement à l’export dans les pays de la région MENA qui pour la plupart ont initié des plans solaires ambitieux. Son expertise et son savoir-faire en termes de réalisation de centrales solaires thermodynamiques à concentration et d’innovation technologique sur les composants critiques de ces centrales, font de Solar Euromed un acteur incontournable de cette filière industrielle en France et à l’international.

ECODAS / nominé au prix du Dynamisme à l’export

Depuis plus de vingt ans, ECODAS a acquis une grande expérience dans la fabrication industrielle de machines sous pression pour le textile et l’agroalimentaire, elle a une maitrise parfaite du travail des métaux et de la gestion des process thermiques. ECODAS conçoit, fabrique et commercialise des unités autonomes de traitement in situ de Déchets hospitaliers (DASRI), offrant une alternative au traitement par incinération. Elle doit sa réussite à son procédé connu pour son efficacité, sa fiabilité, sa souplesse et sa facilité d’utilisation. ECODAS exporte ses machines vers quatre continents et réalise 80% de son chiffre d’affaires à l’export en partenariat avec un réseau d’une soixantaine de distributeurs. Fort de leur succès, ECODAS poursuit son développement international grâce à l’adaptation, actuellement, de leur procédé de traitements des déchets in situ aux sous-produits d’animaux.