Article

TREC ou comment fabriquer des pneus neufs avec des pneus usagés !

Avec les prévisions de croissance du marché mondial du pneumatique, la demande en matières premières va considérablement augmenter dans les décennies à venir. La mise en place de nouvelles voies de valorisation des pneumatiques usagés devient particulièrement opportune.

Ainsi, le CEA, Michelin, Protéus (Groupe PCAS) et SDTech vont développer ensemble deux voies portant sur cette valorisation de pneumatiques usagés. Ce projet appelé TREC (Tyre Recycling ) a été sélectionné par l’ADEME dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir et financé à hauteur de 13,3 M€ . D’une durée de 8 ans, TREC dispose d’un budget de 51 M€.

La première voie de valorisation, TREC Régénération, consiste en la régénération de mélanges de gomme pour la fabrication de pneumatiques neufs.

La seconde, TREC Alcool, permettra la production d’un intermédiaire chimique nécessaire à la synthèse de matières premières utilisées dans la fabrication de pneumatiques. L’alcool ainsi produit interviendra notamment dans la filière française de production de butadiène BioButterfly, en complément des alcools issus de biomasses telles que sucres, bois, résidus agricoles ….

Le projet TREC couvre l’ensemble des étapes de recherche et de développement des procédés, depuis les concepts scientifiques, jusqu’à la validation sur un démonstrateur industriel, en passant par la phase pilote et en s’appuyant sur la complémentarité des compétences et expertises des partenaires.

En réincorporant à l’échelle industrielle des matières recyclées de pneumatiques usagés dans les neufs, les technologies développées par TREC renforcent le niveau d’expertise en France, pour le développement d’une économie circulaire en cohérence avec les filières existantes.