Article

« La méthanisation, c’est quoi ? », c’est sur M ta Terre !

Lorsqu’on laisse la nature agir, les déchets organiques (par exemple le fumier des vaches ou les déchets de fruits et légumes) se dégradent en formant de l’humus et des gaz.

Si on place ces déchets dans une cuve chauffée et sans oxygène, on obtient, après 20 à 60 jours, grâce au travail d’un grand nombre de bactéries, un résidu et un gaz composé principalement de méthane et de gaz carbonique. C’est ce principe que l’on appelle la méthanisation. Le gaz produit est lui appelé biogaz. Ce biogaz sera brûlé pour produire de l’énergie. On dit « bio » gaz (ou « gaz de marais ») car il est issu de matières organiques. Et par opposition au gaz naturel d’origine fossile, on précise que c’est un gaz naturel « renouvelable ». Le résidu quant à lui est appelé le digestat; composé notamment d’eau et de résidus organiques, il pourra servir de fertilisant pour les sols.

Le site mtaterre.fr, animé par l’ADEME, à l’attention des collégiens et lycéens, consacre son dossier du mois à la méthanisation.