Infographie

Ce que deviennent nos déchets : nouvelles données

L’objectif de cette nouvelle enquêteLa collecte des déchets par le service public en France – au titre de l’année 2011 et qui fait suite à celles menées en 2005, 2007 et 2009, est de contribuer au suivi et à l’évaluation des politiques de gestion des déchets mises en oeuvre par les collectivités. Elle permet aussi de fournir une analyse de données chiffrées utiles à l’ensemble des acteurs de la filière déchets qui disposent ainsi de références nationales, d’éléments de comparaison entre territoires et d’aide à la décision relative aux choix de gestion des déchets mis en oeuvre.

Ont été interrogés les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et les communes indépendantes de plus de 1 000 habitants exerçant au moins une compétence collecte et/ou déchèterie, soit 2 000 EPCI environ et 700 communes indépendantes.

L’enquête a porté sur 5 types de collecte en porte à porte et/ou en apport volontaire :

  • collecte d’ordures ménagères résiduelles,
  • collecte du verre, – collecte des matériaux secs,
  • collecte des biodéchets et/ou des déchets verts,
  • autres collectes spécifiques (encombrants, cartons des professionnels, déchets dangereux…), ainsi que sur la collecte en déchèteries.

 

Flux de déchets collectés par le service public (en milliers de tonnes)

Visuel données déchets

 

** ISDND : Installations de stockage de déchets non dangereux
*** ISDI : Installation de stockage de déchets inertes