Article

Ecolabel européen : vers un tourisme durable

Visuel EcolabelLa France est la première destination touristique mondiale avec une fréquentation étrangère en croissance de 6 % en 2013 (Source : Organisation mondiale du Tourisme – Janvier 2014).

Le tourisme est un secteur économique de première importance tant par le nombre d’emplois qu’il génère (200 millions d’emplois), la part du PIB qu’il représente (9% au niveau mondial, 4% en Europe et 6,5% en France) ainsi que le nombre de voyageurs concernés (plus de 920 millions).

Les hébergements touristiques représentent 2% des 5% d’émissions de CO2 générés par le secteur touristique.

Enfin, la Méditerranée est une région qui concentre à elle seule plus d’un tiers du tourisme international et un quart des capacités mondiales d’hébergement, situées principalement au nord-ouest du bassin, demain au Sud et à l’Est.

Protéger l’environnement est une nécessité si l’on veut assurer l’avenir du tourisme en Méditerranée et dans le monde.

Au-delà des produits, l’Ecolabel européen – seul label écologique officiel commun à tous les pays membres de l’Union Européenne et attribué suite à un audit indépendant – applique ses critères aux services certifiés. En matière d’hébergement, l’Ecolabel européen signale à la clientèle les hébergeurs qui prennent des mesures écologiques strictes et quantifiées, parmi lesquels :

  • 80 % des ampoules électriques de classe A ;
  • débit d’eau des robinets/ douches inférieur ou égal à 9 l/min ;
  • ne pas utiliser d’articles de toilette jetables (savons, shampoings…) ;
  • sensibiliser les employés à adopter un comportement éco-responsable au travail.

La France compte 337 établissements et campings certifiés selon ces critères environnementaux. 90 l’ont obtenu en 2013.

Le projet ShMILE 2 et l’Ecolabel Toolbox

logoAccompagner le secteur touristique vers une réduction de son impact environnemental et ses consommations en ressources naturelles est donc un enjeu crucial, notamment pour la compétitivité de ces entreprises.

Le projet ShMILE 2 a pour principal objectif  de promouvoir l’Ecolabel européen auprès des structures d’hébergement touristique de six pays du bassin Méditerranéen : Tunisie, Egypte, Jordanie, Grèce, Italie et France.

C’est dans ce cadre que l’ADEME a collaboré à la réalisation de l’Ecolabel Toolbox, un outil d’auto-diagnostic permettant aux hôteliers et leur personnel d’évaluer la conformité de leur service aux critères écologiques de l’Ecolabel européen.
L’Ecolabel Toolbox fournit également des outils pour les aider à communiquer et sensibiliser leurs équipes et leurs partenaires, ainsi que des bonnes pratiques et des solutions afin de répondre aux critères de l’Ecolabel européen.