Dossiers

L’Écologie Industrielle se concrétise en Rhône-Alpes

Logo Écologie Industrielle et Territoriale
Échanger et mutualiser les ressources, entre acteurs industriels, à l’échelle d’un territoire, tel est le principe de l’Écologie Industrielle et Territoriale (EIT).

Concrètement cela se traduit par des actions de réutilisation des eaux usées, de valorisation des excédents de chaleur, de production d’énergie à partir de ressources renouvelables, de partage d’un équipement ou d’une flotte de véhicules, de mutualisation du traitement de déchets…

L’enjeu ? Accroître la compétitivité des entreprises tout en permettant au territoire de répondre de manière concrète aux enjeux de l’énergie, du changement climatique, de la disponibilité des ressources et de la relocalisation des activités. Aujourd’hui, l’Écologie Industrielle et Territoriale en France, c’est une quarantaine de démarches, la structuration de réseaux d’acteurs dédiés, une législation en mouvement et un soutien institutionnel affirmé.

En Rhône-Alpes, l’Association des Industriels de la Région de Meyzieu (AIRM) et Biovallée® (Communautés de Communes du Val de Drôme, du Diois, du Pays de Saillans et du Crestois) ont décidé de se lancer. Les projets, baptisés SIEL (Synergies Industrielles de l’Est Lyonnais) et DOP’EIT TEPOS Biovallée seront accompagnés par l’ADEME et la Région Rhône-Alpes dans le cadre d’un appel à projets dédié à l’EIT.  

Pendant les 3 prochaines années, ces territoires vont :
– dresser un état des lieux de leurs différents potentiels pour définir des synergies ciblées ;
mettre en place rapidement des synergies entres les acteurs du territoire, ainsi que des actions de plus long terme.

Les enseignements de ces deux projets permettront à d’autres territoires de se lancer dans des démarches d’EIT pour faire concrétiser une transition écologique et économique durable.