Article

Ce qu’il faut savoir de la consommation collaborative

Visuel HS Terra EcoLa « sharing economy » pèserait aujourd’hui 3,5 milliards de dollars (2,6 milliards d’euros), selon le magazine Forbes.

Du service, de l’échange, du pratique : les ingrédients de la consommation collaborative n’ont, pris individuellement, rien que de très ordinaire. Leur association aux outils de l’ère numérique en fait pourtant une recette inédite et détonante. Elle a le pouvoir de conquérir la planète entière. Voilà pourquoi l’économie collaborative pourrait bien secouer fortement la production et la consommation traditionnelles. De ce fait, « l’économie du partage » – comme on la nomme parfois – pose de nombreuses questions, philosophiques, économiques, sociales et environnementales, qui ne sauraient rester sans réponse.

C’est là le préambule d’un hors-série du magazine Terra Eco sur la consommation collaborative que l’ADEME a choisi de soutenir afin de partager l’état des connaissances sur ce… nouveau modèle ?