Article

Clôture du Jumelage entre l’ADEME et l’Agence marocaine de l’énergie

LogoADEREEL’Agence Nationale marocaine pour le Développement des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (ADEREE), l’ADEME (mandatée par le Ministère de l’Écologie) et le ministère fédéral allemand de l’économie et de l’énergie (BMWI) clôturent 30 mois de jumelage qui ont permis à l’ADEREE de renforcer ses compétences pour accompagner la transition énergétique dans son pays.

Ayant pour thème central l’efficacité énergétique, ce jumelage, soutenu par la Commission européenne, a consisté en des échanges d’expertise entre l’ADEREE et une cinquantaine d’experts dont ceux de l’ADEME, autour de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans le bâtiment, l’industrie, le transport, l’agriculture et la ville.

Parmi les quelques réalisations marquantes :

  • l’accompagnement et la formation de praticiens pour faciliter l’application de la nouvelle réglementation thermique pour limiter les consommations d’énergie des constructions neuves : mise en place de modules de formation de formateurs, suivi de 9 sites de démonstration…;
  • élaboration d’un projet d’étiquette-énergie pour informer les consommateurs sur les performances d’équipements énergivores comme les climatiseurs et les réfrigérateurs. L’ADEREE est aujourd’hui en mesure d’animer la mise en œuvre de cet étiquetage, de suivre l’évolution des marchés d’équipements et de sensibiliser et informer le public ;
  • préparation d’un programme d’efficacité énergétique dans l’industrie : formation de formateurs à la réalisation d’audits énergétiques, définition d’un système d’agrément des bureaux d’études, boite à outils (cahiers des charges types, guide, etc.). 50 entreprises ont été accompagnées pour la réalisation d’audits énergétiques ;
  • lancement de démarches de Plans climat énergie, avec des collectivités pilotes comme Agadir, Oujda ou Chefchaouen. Dans cette ville, un « point info énergie » a vu le jour pour informer les marocains sur l’amélioration énergétique de leur logement.

Le Maroc a adopté en 2009, une loi d’Efficacité Énergétique fixant un objectif de réduction de la consommation énergétique de 12 % à l’horizon 2020 notamment dans les secteurs clés du bâtiment, de l’industrie et du transport. Aujourd’hui, la consommation annuelle en énergie (toutes sources confondues) du pays est de 0,5 tonne équivalent pétrole par habitant ; elle augmente de 4,3% chaque année.