Communiqué de Presse

Transition énergétique : Français et Allemands coopèrent

Visuel DENASi elles présentent des contextes énergétiques différents, la France et l’Allemagne se sont toutes deux engagées dans la transition de leurs modèles de production et de consommation d’énergie.

Souhaitant être moteurs en Europe sur ce sujet, les deux pays ont notamment décidé de promouvoir les coopérations scientifiques, technologiques et industrielles dans les domaines du stockage d’électricité, des réseaux électriques intelligents, de l’éolien, du solaire photovoltaïque, de la méthanisation et de la rénovation énergétique. Il s’agit de définir des stratégies de recherche et d’industrialisation de projets de R&D communes et de renforcer ainsi la place de l’industrie européenne sur les marchés internationaux.

Le mémorandum de coopération qui doit être signé entre l’ADEME et son homologue la DENA (Deutsche Energie Agentur) le 17 juin 2014, est l’un des piliers de ce dispositif« Avec cet accord, nous renforçons notre coopération avec la DENA pour le plus grand bénéfice de la transition énergétique ! » se félicite Bruno Lechevin, Président de l’ADEME.

Une coopération déjà effective puisque industriels français et allemands travaillent ensemble dans les domaines de l’énergie et en particulier sur le stockage, la distribution et sur les énergies renouvelables. L’ADEME est, quant à elle, partie prenante dans des projets conjoints comme :

  • le projet CROME de démonstration transfrontalière d’infrastructure de charge de batterie pour véhicules électriques, soutenu dans le cadre des Investissements d’Avenir et mis en œuvre par des industriels du secteur tels que Renault, PSA, IFSTTAR ou EDF ;
  • le pilote scientifique de la centrale de production d’électricité par géothermie profonde à Soultz-Sous-Forêts, en Alsace. L’exploitation de cette centrale, désormais reliée au réseau électrique, ainsi que les recherches connexes sont financées à parité par la France et l’Allemagne.