Communiqué de Presse

Un nouveau portail de la construction durable au Maroc

Rachid Naanani & Véronique Pappe
Rachid Naanani & Véronique Pappe

Ce mercredi 18 juin, Véronique Pappe, directrice de Construction21 France et International, et Rachid Naanani, président du cluster marocain EMC ont signé le contrat de partenariat permettant la prochaine ouverture du portail Construction21 Maroc.

Après la Belgique en octobre 2013 et le Luxembourg en janvier 2014, Construction21 amplifie ainsi son développement . Comme tous les autres portails nationaux, Construction21 Maroc sera piloté par une organisation locale d’intérêt général.

Portail de référence sur toutes les questions du durable pour les professionnels de huit pays européens, Construction21 est une plateforme collaborative d’intérêt général au service de tous les professionnels de la construction et de la ville durable. Ils peuvent y échanger informations et retours d’expériences, développer leur réseau et se retrouver entre spécialistes dans des communautés thématiques traitant de tous les sujets du moment.

Le cluster EMC ou Efficacité Energétique des Matériaux de Construction, sis à Settat, au Maroc, rassemble des industriels comme des bureaux d’études, des architectes, des aménageurs, un groupe de presse ou des universités. Son premier objectif est d’inciter la réalisation de projets collaboratifs innovants dans le domaine de l’efficacité énergétique des matériaux de construction.

Au terme d’une étude de plusieurs mois, le cluster EMC a été sélectionné pour sa capacité à mobiliser la profession dans son pays. L’ADEME, qui a financé l’étude préalable menée par Construction21 France, a mobilisé également le soutien du Fonds Français pour l’Environnement Mondial pour financer la création de la nouvelle plateforme.

Cette première implantation s’inscrit dans une démarche plus globale de développement sur les deux rives de la Méditerranée. Au-delà de ce projet pilote au Maroc, l’ADEME soutient également une mission d’étude de Construction21 en Algérie, en Tunisie et au Liban. Construction21 ambitionne ensuite de se développer plus au sud, en Afrique centrale et occidentale, mais aussi en Turquie, en Amérique du sud (Brésil notamment), au Canada, en Asie avec notamment la Chine et le Vietnam… sans oublier l’Europe du nord et de l’est. A horizon 2020, Construction21 vise un objectif de 50 portails nationaux pour un million de visiteurs uniques par mois.