Article

Le refuge du goûter : un bijou environnemental à 3 835 mètres d’altitude

Le Refuge du Goûter est le dernier refuge avant d’atteindre le Mont Blanc par la « voie royale », mais surtout le plus haut refuge d’Europe. Et il vient de faire peau neuve !

Perché à 3 835 mètres d’altitude, au bord de la falaise de l’Aiguille du Goûter, ce bijou d’architecture et d’innovation environnementale est un édifice de 4 étages qui permet d’accueillir jusqu’à 120 personnes. Situé en site isolé, il a vocation d’être le plus autonome possible. Le projet, démarré en juillet 2010, allie efficacité énergétique et réduction de l’impact environnemental, depuis sa conception-réalisation jusqu’au recyclage des matériaux, en passant par la période d’utilisation du bâtiment, tout ceci à des conditions extrêmes que sont celles de la haute-montagne !

Au sein d’un consortium de nombreux partenaires institutionnels (Etat, Région Rhône-Alpes, Europe, Conseil général de Haute-Savoie, Commune de Saint-Gervais, Agence de l’Eau) la direction Rhône-Alpes de l’ADEME a choisi de subventionner ce projet d’envergure à hauteur de 85 000 euros, afin d’accompagner la performance énergétique du bâtiment et l’installation solaire thermique.

L’inauguration du refuge du goûter aura lieu le 6 septembre 2014 avec la participation de Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.