Article

Précarité énergétique : elle toucherait 20% de la population !

Lors de son prochain colloque, l’Observatoire de la précarité énergétique, piloté par l’ADEME, va publier des travaux sur la précarité énergétique, redéfinie en fonction d’une série de critères et non plus par l’unique paramètre habituellement retenu : le fait que 10 % du budget de la personne ou du foyer est dépensé en factures d’énergie.

La précarité énergétique ne concerne pas le seul logement, mais s’étend à la mobilité et à la santé. Elle ne toucherait donc pas 4 millions de personnes comme l’indiquent les données de 2006, mais près de 20 % de la population. Il faut donc traiter ce problème et ne pas avoir peur du financement. 

C’est ainsi que Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, accueillait la création d’un chèque énergie, article 60 du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, lors de son audition parlementaire du 11 septembre dernier. Il ajoutait : La création du chèque énergie me réjouit : c’est un combat de plusieurs années dans divers métiers et une conviction personnelle. 

Le premier colloque de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) se tiendra le 3 octobre à la Maison de l’Artisanat, Paris 8ème .