Dossiers

Semaine de la mobilité : se déplacer demain

Changer nos modes de transports pour parvenir à améliorer la santé publique, la protection de l’environnement et l’urbanisme est un défi de taille. Comment réussir à assurer la circulation des biens et des personnes tout en réduisant les nuisances liées au trafic automobile ?

Aujourd’hui déjà, outre le vélo et la marche, des solutions existent, qui permettent la diminution de l’usage individuel de la voiture : le développement de services de mobilité (covoiturage, autopartage), l’utilisation des moyens de transport collectif (bus, tramways, autocars, trains), ou des solutions pour changer de véhicule.

Et demain ? Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte place la mobilité parmi les grands enjeux de ces années à venir. Ceci passe notamment par le soutien à l’innovation vers le véhicule propre et l’organisation de nos déplacements en zone urbaine.

  • Aller vers des déplacements intelligents : Grâce aux nouveaux outils de communication comme les smartphones ou tablettes, on facilite l’information en temps réel, la géolocalisation ou encore la mise en relation. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) offrent un véritable potentiel pour faciliter nos déplacements.
  • Organiser des déplacements respectueux de la qualité de l’air : Les maires d’agglomération et de villes de plus de 100 000 habitants concernées par un Plan de Protection de l’Atmosphère pourraient avoir la possibilité d’instaurer des zones de circulation restreinte (ZCR) pour les véhicules les plus polluants.

La 13ème édition de la Semaine européenne de la mobilité (du 16 au 22 septembre 2014) fait la lumière sur les solutions innovantes pour bouger autrement.