Communiqué de Presse

Le 1000e bénéficiaire du Fonds Air Bois à l’honneur !

(c)M.Saddier/Twitter
(c)M.Saddier/Twitter

Depuis 2012, plus de 1000 particuliers de la vallée de l’Arve ont fait le choix de moderniser leur équipement de chauffage au bois, et cela contribue aux efforts d’amélioration de la qualité de l’air.

Georges-François LECLERC, Préfet de Haute-Savoie et Martial SADDIER, Député-Maire de Bonneville, Président du SM3A, avec le concours des partenaires financeurs et en présence de Fabrice BOISSIER, Directeur Général Délégué de l’ADEME ont célébré le 1000e bénéficiaire de l’aide de 1000€ du Fonds Air Bois ce vendredi 13 février 2015.

A cette occasion, les partenaires financiers du Fonds Air Bois ont visité la nouvelle installation performante au bois du 1000e bénéficiaire.  Ils ont assisté ensuite à la livraison de son cadeau d’un an de bois de chauffage livré par l’entreprise Agri Bois Services adhérente à la marque de qualité Rhône-Alpes Bois Bûche.

Le Fonds Air Bois : une opération pilote

FlashCode Vallée de l'ArveDans le cadre du plan de protection de l’atmosphère de la vallée de l’Arve (PPA), le Fonds Air Bois a été mis en place afin d’apporter une aide financière aux particuliers pour la modernisation du parc d’appareils domestiques de chauffage au bois.

Cette action pilote et expérimentale est co-financée par l’ADEME pour le compte de l’Etat, la Région Rhône-Alpes, le Conseil général de la Haute-Savoie et cinq communautés de communes du territoire, ainsi que la commune de Châtillon-sur-Cluses.

Cette incitation proposée aux particuliers de la vallée de l’Arve s’inscrit dans un cercle vertueux depuis la prise de conscience du caractère polluant de certains appareils individuels, et de certaines pratiques, jusqu’à la mise en œuvre de solutions concrètes de modernisation des appareils non performants et de diffusion de bonnes pratiques.

Réduire les émissions du chauffage au bois individuel

88226_qualite-air-chauffage-bois-150La combustion du bois (feu de cheminée, brûlage des déchets,…) contribue aux niveaux de particules dans l’air ambiant.

L’ADEME recommande notamment aux particuliers de réduire l’usage des appareils individuels les plus émetteurs de polluants. En l’état des connaissances actuelles, les foyers ouverts ainsi que les appareils à foyer fermé datant d’avant 2002 doivent être ciblés prioritairement et remplacés par les équipements les plus performants (porteurs du label Flamme Verte ou présentant des performances équivalentes).