Article

Eclairage public : un outil de prédiagnostic pour les collectivités

A l’occasion de l’interdiction des lampes à vapeur de mercure et de certaines lampes sodium haute pression pour l’éclairage public, l’ADEME met en ligne OPEPA, un outil de prédiagnostic permettant aux collectivités d’estimer les économies énergétiques et financières réalisables en rénovant leur parc de lampes.

La directive européenne interdisant la mise sur le marché de ce type de lampe, entrée en vigueur ce 13 avril, a pour objectif d’économiser de l’énergie et de réduire le poids de l’éclairage public dans la facture énergétique.
Selon l’Association française de l’éclairage (AFE), il resterait moins de 10 % de lampes à vapeur de mercure dans le parc d’éclairage extérieur français, soit 900 000 points lumineux.