Dossiers

Les chargeurs s’engagent en faveur du climat !

@RoyalSegolene
(C) @RoyalSegolene

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Bruno Lechevin, président de l’ADEME et Denis Choumert, président de l’AUTF ont lancé aujourd’hui 20 mai 2015, à l’occasion du sommet mondial Business & Climate, « FRET21- Les chargeurs s’engagent », démarche visant à réduire l’impact sur le climat du transport de marchandises.

9  entreprises « chargeurs » (Air Products, Carrefour, Coca Cola Entreprise, Ferrero, Fleury Michon, Hénaff, Orrion Chemicals Orgaform, Placoplatre et SCA) se sont ainsi engagées à réduire, sur une période de 3 ans, les émissions de CO2 générées par le transport de leurs produits.

L’ensemble des entreprises « chargeurs » est concerné, quelles que soient leur taille et leurs activités. D’ici 2020, 1 000 entreprises pourraient s’engager dans la démarche et générer ainsi 0,4 million de tonnes d’économies de CO2. « FRET21 » devrait donc permettre de réaliser une part non négligeable des efforts de réduction attendus pour ramener en 2020 les émissions des transports au niveau de 1990.

Objectif de « FRET21 »

(C) ADEME

Avec un objectif de 1 000 entreprises signataires d’ici 2020, « FRET21 » vient compléter la démarche « Objectif CO2 – Les transporteurs s’engagent » de réduction des émissions de gaz à effet de serre lancée par le ministère de l’écologie et menée par l’ADEME en 2008 depuis 6 ans avec les transporteurs routiers.

La démarche « FRET21 » a pour objectif d’inciter les entreprises agissant en qualité de donneurs d’ordre des transporteurs à mieux intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. Chaque entreprise volontaire signera un accord avec l’ADEME dans lequel elle précisera un objectif de réduction des émissions de CO2 et s’engagera à mettre en œuvre des actions pour y parvenir.

« FRET21- Les chargeurs s’engagent » s’inscrit dans la continuité de la démarche « Objectif CO2, les transporteurs s’engagent »  et dans laquelle plus de 1 000 entreprises de transport routier de marchandises et de voyageurs se sont engagées. Avec près de 100 000 véhicules impliqués (soit environ 18% des poids lourds en circulation en France), cette démarche a permis d’économiser plus d’un million de tonnes de CO2 depuis 2009.