Communiqué de Presse

« Vers des bâtiments responsables à l’horizon 2020 », 13 lauréats #APR

(C) Charles Siaux
(C) Charles Siaux

500 000 logements rénovés chaque année à partir de 2017, c’est l’objectif ambitieux du Programme de Rénovation Energétique de l’Habitat, confirmé par la Loi de Transition énergétique pour la croissance verte, pour réduire la consommation énergétique des bâtiments d’ici 2030. Cet objectif, qui implique une accélération du rythme de rénovations de bâtiments, requiert de nouvelles solutions technologiques ou organisationnelles viables économiquement, sans impacts négatifs sur l’environnement.

Dans le cadre de la Plateforme nationale de Recherche et d’Expérimentation sur l’Energie dans le Bâtiment (PREBAT 2), l’ADEME lance depuis 2013 un appel à projets de recherche (APR) « bâtiments responsables à l’horizon 2020 ». Il vise à accompagner les techniques, outils et méthodologies qui faciliteront la généralisation de bâtiments écologiquement, énergétiquement et économiquement performants.

La 2nde édition de l’appel à projets de recherche a permis de retenir 13 projets portant sur des outils, des méthodologies ou encore des composants innovants pour un montant de plus de 2,5 millions d’euros d’aides. Un séminaire de restitution et de partage des résultats sera organisé au printemps 2016. Retrouvez la liste des projets dans l’infopresse ci-dessous.
3ème édition de l’appel à projets de recherche

La nouvelle édition de l’APR vise tous types de bâtiments résidentiels et tertiaires. Il est focalisé prioritairement sur les actions relatives à la rénovation en site urbain mais porte aussi sur les bâtiments neufs précurseurs.

Les projets ciblent des recherches à caractère technologique, sociologique et/ou organisationnel. Ils seront économiquement viables et écologiquement soutenables et devront conduire :

  • Au développement de briques technologiques visant à améliorer significativement l’efficacité énergétique et la qualité environnementale des bâtiments,
  • A la prise en compte de la dimension économie circulaire lors de la conception/construction/déconstruction des bâtiments,
  • A l’apport de réponses dédiées aux problématiques spécifiques rencontrées par les territoires ultra-marins,
  • Au développement d’outils socio-économiques afin d’amplifier le nombre de passage à l’acte pour les travaux de rénovation.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au mardi 26 janvier 2016.