Communiqué de Presse

Et si on réduisait nos déchets ? La SERD, ça commence samedi !

Affiche SERDCoordonnée par l’ADEME du 21 au 29 novembre 2015, la 7e édition de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) regroupe près de 3400 initiatives dans toute la France et vise à sensibiliser les citoyens à la nécessité de réduire la quantité de déchets et leur donner les clefs pour agir au quotidien. A quelques jours de la COP21, cette semaine est une nouvelle occasion de remplir l’un des objectifs fixés par la loi de transition énergétique qui est de lutter contre le gaspillage alimentaire, le suremballage, mais aussi de développer l’éco-conception et plus largement l’économie circulaire.

La réduction des déchets : un objectif qui nous concerne tous

Qu’ils soient produits par les ménages, les artisans, les commerçants, les entreprises ou les collectivités territoriales, la réduction des déchets représente un enjeu majeur, tant au regard des impacts environnementaux et sanitaires que de la nécessaire préservation des ressources. Le Plan national de Prévention des déchets 2014-2020 fixe notamment pour objectif ambitieux de réduire de 7% les quantités de déchets ménagers et assimilés produit par habitant entre 2010 et 2020.

La SERD permet ainsi d’impliquer les citoyens dans cet objectif et de montrer qu’avec des gestes simples, il est possible de réduire les quantités de déchets produites. En effet, en France 345 millions de tonnes de déchets ont été produits en 2012. Sauf dans le secteur de la construction, les déchets des autres secteurs continuent à croître au rythme de 1,4 % par an entre 2010 et 2012. La SERD est également l’occasion de rappeler qu’une grande partie de ces déchets peut être réutilisée, valorisée ou recyclée !

Près de 3400 actions pour s’informer et agir dans toute la France

La SERD est un rendez-vous permettant de proposer et tester de nouvelles bonnes pratiques. Les meilleures d’entre elles feront l’objet d’une sélection pour remise de trophées en 2016.

Les actions sont variées : elles encouragent à consommer mieux, en favorisant par exemple les produits peu emballés, les produits jetables ou en évitant le gaspillage alimentaire, à prolonger la durée de vie des produits grâce au réemploi, aux réparations et aux dons ou encore à jeter mieux en faisant de la pédagogie sur le tri et le recyclage.

De nombreux acteurs sont impliqués dans toute la France : administrations ou collectivités (1718 actions), associations ou ONG (815 actions), entreprises (500 actions), établissements scolaires (299 actions), hôpitaux et maisons de retraite (34 actions),  particuliers (14 actions).