Article

[COP21] Concours journalistes #3000SignesPlanète : la lutte contre le gaspillage alimentaire à l’honneur !

IMG_0620L’ADEME a une mission de sensibilisation de la société civile aux enjeux et solutions pour lutter contre le changement climatique. A travers ses actions de communication, elle fournit les clés de compréhension et de passage à l’action pour chacun.

Dans le cadre de la COP21, elle a organisé un concours à destination des futurs journalistes. Et ce sont les étudiants de l’ESJ Lille section scientifique qui ont répondu présents pour participer à ce concours appelé « 3000 signes pour la planète ».

L’objectif était de réaliser un traitement journalistique des solutions climat, en lien avec le colloque Bilan GES organisé par l’ADEME à Lille les 3 et 4 novembre 2015. L’angle de l’article était libre et sans obligation d’illustration.

IMG_0668Le jury s’est réuni pour étudier les contributions des 11 élèves, et a désigné le gagnant. Une cérémonie de remise de diplôme a eu lieu le lundi 7 décembre au Grand Palais dans le cadre de Solutions COP21 sur le plateau TV de l’événement, en présence de Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, Laurie Moniez, responsable des filières Presse Hebdomadaire Régionale et Journaliste Scientifique de l’ESJ Lille et Nadia Boeglin, conseillère auprès du Président de l’ADEME.

Et la gagnante est Fleur Olagnier pour son article sur le Gaspillage alimentaire : « La faim touche 795 millions de personnes… Le célèbre « Finis ton assiette ! » part aux oubliettes ». Fleur Olagnier a choisi de mettre en avant l’action du réseau Ansamble qui lutte dans les cantines scolaires contre le gaspillage alimentaire. Son article sera publié dans le numéro ADEME&Vous de mars 2016.

La participation des étudiants à ce concours représente un intérêt personnel et professionnel réel : la COP21 est un temps fort majeur de l’année, d’un point de vue environnemental comme de politique nationale et internationale. Au-delà, ce concours représente un intérêt pédagogique et de visibilité. Le concours est un exercice grandeur nature pour les futurs journalistes participants. Il leur permet de pratiquer en conditions réelles, de rencontrer les influenceurs du secteur de l’environnement et d’échanger avec leurs futurs pairs. C’est également une carte de visite « environnement » pour les étudiants qui souhaiteraient poursuivre sur cette voie.

Bravo à tous les participants !