Article

[Etude] « Indemnité Kilométrique Vélo », évaluation à un an

© Arnaud Bouissou/MEDDE-MLETR
© Arnaud Bouissou/MEDDE-MLETR

Alors que le décret relatif au versement d’une indemnité kilométrique vélo (IKV) pour les salariés du privé est paru, l’ADEME et la Coordination Interministérielle pour le Développement de l’Usage du Vélo (CIDUV) rendent public les résultats de la seconde phase d’évaluation de l’IKV.

Une première phase d’expérimentation avait été menée entre juin et novembre 2014 sur le versement d’une IKV fixée à 0,25 euro / Km, accordée aux salariés se rendant au travail à vélo. Les résultats avaient été publiés en mars 2015.

 

Afin de pouvoir suivre l’effet de la mesure sur une année calendaire complète et d’aborder des questions complémentaires, une seconde phase d’évaluation a été réalisée de décembre 2014 à juin 2015. Ses résultats sont aujourd’hui disponibles.

 

Principaux enseignements de cette seconde phase :

  • L’impact positif de l’IKV sur la part modale vélo s’amplifie avec le temps : si le versement de l’IKV avait eu pour effet une augmentation de 50% de la part modale du vélo en quelques mois (mesurée lors de la première expérimentation), cette augmentation s’établit à 125% au bout d’un an.
  • L’IKV influe sur la saisonnalité de la pratique du vélo : l’évaluation montre en effet que la pratique hivernale du vélo est 2 fois supérieure au sein des entreprises ayant maintenu le versement d’une IKV par rapport à celles ayant arrêté la démarche.
  • L’IKV bénéficie d’une perception positive de la part de l’ensemble des salariés, qu’ils soient cyclistes ou non. Seuls 3% des non-cyclistes trouvent que c’est une démarche injuste.
  • Si l’IKV génère un véritable effet d’entrainement sur la pratique du vélo, elle fait également émerger d’autres attentes dont la mise en place de services additionnels venant conforter la pratique du vélo (stationnement sécurisé, mise à disposition de kit vélo, vestiaires, …), en particulier auprès des nouveaux adeptes de cette pratique.

 

Lancement de l’Observatoire de l’indemnité kilométrique vélo

Sous le parrainage de Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat et d’Alain Vidalies, Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, le Club des villes et territoires cyclables et l’ADEME lancent l’Observatoire de l’indemnité kilométrique vélo (IKV). Celui-ci a pour but de faire connaître le dispositif, d’aider les entreprises à le mettre en place, de valoriser celles qui s’y engagent et d’établir un suivi de sa mise en œuvre. Plus d’informations sur www.villes-cyclables.org dans l’onglet Observatoire des mobilités actives.

Téléchargez le Communiqué de presse de lancement de l’observatoire.