Article

[Appel à projets] l’ADEME sélectionne 11 projets en faveur de la reconversion de friches urbaines polluées

L’édition 2015 de l’Appel à Projets pour le soutien aux « travaux de dépollution pour la reconversion des friches urbaines polluées » a retenu 11 projets. Chacun impliquant des collectivités locales ou des aménageurs et les bureaux d’études qui les accompagnent.

Ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre d’une action de renouvellement urbain ou de reconversion économique, permettront de requalifier des secteurs délaissés pour leur donner un nouvel usage.

Ce dispositif, qui allie qualité du projet d’aménagement et qualité des travaux de dépollution, a fait ses preuves depuis plusieurs années.

Cet appel à projets, géré par l’ADEME, avec les contributions du Ministère de l’Environnement,  de l’Energie et de la Mer, de plusieurs collectivités locales (la CARENE, Lille Métropole et le Grand Lyon), de l’EPF Ile de France, de l’UPDS (Union des Professionnels de la Dépollution des Sols) et de la FNE (Fédération Nationale de l’Environnement), a pour objectif d’apporter un soutien à la réalisation d’opérations dont les solutions de gestion retenues pour la dépollution du site :

  • permettent une parfaite maîtrise des sources de pollution ainsi que de leurs éventuels impacts sur le site et à proximité ;
  • privilégient les techniques de dépollution in situ et/ou sur site, dans le respect d’un cahier des charges précis.

Friches urbainesTous les projets sont conduits conformément à la méthodologie nationale de février 2007, le plan de gestion comportant notamment un bilan coûts – avantages des différentes mesures de dépollution et les mesures finalement choisies. De plus, les travaux de dépollution sont réalisés en présence d’un bureau d’études spécialisé, certifié LNE sites et sols pollués.

Une attention particulière est également portée à la qualité du projet d’aménagement ou de construction, et à ses caractéristiques environnementales (gestion de la mobilité, efficacité énergétique, gestion des déchets, gestion des eaux pluviales, prise en compte de la biodiversité…), ainsi qu’à l’analyse financière de l’opportunité de l’aide publique pour la réalisation de l’opération.

 

Focus sur les lauréats 2015

Les 11 projets retenus concernent des collectivités de taille variée et des superficies allant de 1 à 80ha. Ils représentent un coût total de plus de 16,5 M€ de travaux de dépollution éligibles et une aide totale de l’ADEME de près de 4,7 M€.

 

Ville de Lisieux : aménagement de l’ancien site Wonder/Sanchez à Lisieux (14)

EADM 56 (Espace Aménagement Développement du Morbihan) : aménagement du quartier de la ZAC de Beau Soleil (logements, commerces et parc urbain) à Saint Avé (56)

Territoires 25 : aménagement d’un quartier à vocation d’habitat sur l’ancien site de Gefco à Sochaux (25)

Commune de Gruchet le Valasse – EPF Normandie : aménagement d’un quartier d’habitat sur le  site de l’ancienne usine SLIC à Gruchet le Valasse (76)

Commune de Le Havre – EPF Normandie : réhabilitation d’un quartier de ville nommé « Dumont d’Urville » situé sur la ville du Havre (76)

Commune de Le Havre – EPF Normandie : construction d’un pôle éducatif et familial sur le quartier nommé «  Hilaire Colombel » sur la ville du Havre (76)

SODEARIF (Société d’Etudes d’aménagement et de réalisations immobilières et foncières) : Aménagement d’un quartier à vocation d’habitat au 15 rue de la Liberté à Veneux les Sablons (77)

SEDRE (Société d’Equipement du Département de la Réunion) : aménagement du quartier à vocation mixte (logement, hôtel, commerces et équipements culturels) de la ZAC Est du Port à Le Port (La Réunion – 97)

SEM Ville Renouvelée : aménagement de l’écoquartier de l’Union à Tourcoing (59)

EPORA (Etablissement Public Foncier Ouest Rhône Alpes) : aménagement du quartier à vocation d’habitat de la ZAC Châteaucreux Nord à Saint Etienne (42)

Eiffage Immobilier Méditerranée : aménagement d’un quartier sur le terrain Macrolot Allar Ilôt C de l’Ecocité Euroméditerranée, à Marseille (13)