Article

[Rénovation énergétique] 3 questions à Florence Clément

ADEME_3questions FClementTous les mois, un expert de l’ADEME décrypte un enjeu clé pour le climat.

Ce mois-ci Florence CLEMENT, Responsable Communication Grand Public de l’ADEME, répond à 3 questions sur la rénovation énergétique de l’habitat pour les particuliers.

©DR

  • Quels sont les travaux à réaliser en priorité pour faire des économies d’énergie ?

Avant d’engager des travaux, il faut être sûr de bien connaître les points forts et les points faibles de son logement. Le diagnostic de performance énergétique (fourni obligatoirement en cas de vente ou de location d’un bien immobilier) donne souvent une première indication. Mais c’est souvent nécessaire de réaliser un audit plus poussé avec un professionnel. Les conseillers des Points rénovation info service joignables au 0 808 800 700 ou sur le site renovation-info-service.gouv.fr sont également là pour aider les particuliers à définir les travaux prioritaires.
Les défauts d’isolation (toit, murs, fenêtre, plancher bas) sont un problème fréquemment rencontré. Aussi, il est préférable d’engager avant tout des travaux d’isolation pour bien conserver la chaleur dans le logement avant de changer une chaudière ou d’installer un poêle à bois par exemple.
Si des travaux sont nécessaires sur les murs, il vaut mieux les traiter avant de changer les fenêtres afin de permettre la continuité de l’isolation entre le mur et la menuiserie de la fenêtre.

  • Quelles sont les aides financières dont peuvent bénéficier les particuliers et les critères d’obtention ?

Les particuliers qui entreprennent une rénovation énergétique de leur logement peuvent obtenir des aides publiques, sans critères de revenus. Les matériaux et équipements mis en oeuvre doivent répondre à des caractéristiques et des niveaux de performance précis. L’objectif est d’encourager les particuliers à choisir des matériaux et équipement efficaces et très performants qui leur permettront de réaliser de réelles économies sur leur factures énergétiques. On ne recommence pas une rénovation très souvent, aussi pour ne pas être déçu, mieux vaut choisir les matériaux et équipements les plus performants dès la première fois !
Afin de bénéficier d’aides, les particuliers devront opter pour des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette mention doit impérativement figurer sur les factures qui sont exigées pour valider l’obtention des aides.
Plusieurs aides peuvent être obtenues en 2016 : le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, la tva à taux réduit de 5,5 % mais aussi des aides des fournisseurs d’énergie et des collectivités locales.
Consultez le guide ADEME sur les aides financières pour les travaux de rénovation énergétique 2016.

 

  • Qu’est-ce qu’une rénovation énergétique dite « performante » ? Quels en sont les avantages pour les particuliers ?

Certains particuliers souhaitent rénover leur logement sur plusieurs années en améliorant les éléments l’un après l’autre. Or, il est souvent plus facile d’obtenir des résultats probants en réalisant des travaux sur plusieurs éléments du bâtiment au même moment. Ainsi rénover le toit et les murs en même temps permet de traiter les ponts thermiques (entrées d’air froid à la jonction du mur et du toit) de façon efficace. Un label peut être obtenu pour les rénovation performantes. il s’agit du label BBC Rénovation qui est attribué aux logements consommant moins de 80 kWh par m² et par an.
On estime qu’une rénovation devient performante quand on améliorer plusieurs éléments du bâtiment en même temps. Même si l’investissement semble plus important, les particuliers ont tout à y gagner. Ils amélioreront la qualité de leur logement, augmenteront son positionnement sur l’étiquette énergie en sautant souvent plusieurs classes vers le haut et surtout ils vivront dans un logement nettement plus confortable ! Enfin, ils allégeront leurs facture de chauffage et d’eau chaude.