Article

Alimentation : appel à projets et brochure « des clés pour agir »

Appel à projets 2016 – 2017

L’ADEME est partenaire du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt dans le cadre du lancement d’un nouvel appel à projets national du Programme national pour l’alimentation (PNA). Mieux manger et faire de notre modèle alimentaire une force pour l’avenir, telles sont les ambitions du Programme National pour l’Alimentation (PNA). L’essence de ce programme est de s’appuyer sur un partenariat avec les collectivités territoriales, le monde associatif, les organismes institutionnels et les acteurs privés pour encourager les initiatives relatives aux enjeux sanitaires, socio-économiques et environnementaux de l’alimentation.

2 millions d’euros permettront de financer des projets fédérateurs, démultipliables ou exemplaires en cohérence avec les quatre priorités de la politique publique de l’alimentation : la justice sociale ; l’éducation alimentaire des jeunes ; la lutte contre le gaspillage alimentaire ; l’ancrage territorial et la mise en valeur du patrimoine alimentaire.

Le financement de 500 000 euros apporté par l’ADEME, opérateur du MEEM, vise à soutenir des projets comportant une composante environnementale forte (éco-conception, système alimentaire territoriaux, restauration collective…) avec, notamment, la perspective d’accompagner des projets portés par les entreprises.

Clôture : 30 novembre 2016
Pré-sélection régionale : 1er janvier 2017
Annonce publique des résultats : Salon International de l’Agriculture 2017

 

 

« Des clés pour Agir » : Alimentation et environnement – Champs d’actions pour les professionnels

 

couv-brochure-alimentation-durable-pour-les-pro

L’ADEME publie une brochure à destination des professionels soulignant les enjeux et les leviers les plus pertinents à actionner pour chaque maillon de la chaîne alimentaire afin de converger vers une alimentation toujours plus durable. Elle a vocation à susciter le dialogue, pour poser les bonnes questions et élaborer des réponses réalistes.

Intégrer les paramètres environnementaux dans nos systèmes alimentaires est une tendance de fond, incontournable et aussi source d’opportunité. Pour répondre aux besoins des consommateurs, les agriculteurs, pêcheurs, transformateurs, transporteurs, distributeurs, artisans, commerçants, restaurateurs… cherchent à contribuer à l’apport d’une diversité de produits sains, en quantité suffisante, du meilleur goût au meilleur coût (économique et également environnemental). Du producteur au consommateur, un cycle complet se met en place, où chacun porte des attentes vis-à-vis de ses fournisseurs pour répondre aux besoins de ses clients.