Communiqué de Presse

Le ministère de l’Environnement et l’ADEME soutiennent la lutte contre le gaspillage alimentaire

logo ça suffit le gachisDans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en charge des Relations internationales sur le climat, a demandé à l’ADEME d’intensifier son action pour accompagner l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire dans la lutte contre le gaspillage. La journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, ce dimanche 16 octobre, est l’occasion de rappeler qu’à chaque étape, de la production à la consommation, en passant par la distribution, tout le monde peut agir, et de mettre en lumière deux opérations remarquables.

 

L’opération « 1000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire »

Depuis le 1er septembre 2016, la Loi TECV oblige les établissements de restauration collective gérés par les collectivités à mettre en place une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire. Sur demande de Ségolène Royal, l’ADEME a déployé auprès des collectivités lauréates des Territoires Zéro Déchet Zéro Gâchis (TZDZG) et des conseils départementaux un dispositif de soutien financier.

 

Un soutien exceptionnel en 2016 pour les associations d’aide alimentaire.

Les grandes surfaces de plus de 400m² ont dorénavant l’obligation de redistribuer aux associations caritatives leurs denrées encore consommables afin d’éviter le gaspillage. Pour les aider associations à répondre aux besoins matériels et logistiques inhérents, l’ADEME apporte un financement exceptionnel de 800 000 euros aux trois principales associations nationales du don alimentaire (Fédération Française des Banques Alimentaires, Les Restos du Cœur, La Croix Rouge).