Article

COP22 : retrouvez le programme de l’ADEME à Marrakech

logo_22_vfpetitLa COP22 s’est ouverte aujourd’hui à Marrakech, quelques jours après l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris. Si la COP21 a été celle de la décision, la COP22 doit être celle de la mise en œuvre et affirmer la capacité des acteurs du climat à se mobiliser.

Afin de poursuivre la dynamique initiée en 2015, l’ADEME est fortement impliquée dans la COP22. Elle assure un rôle dans les négociations sur les aspects liés aux transferts de technologie, et est également présente à Marrakech à travers une quinzaine de side-events et cérémonies officielles de lancement de projets. Des représentants de l’ADEME y interviendront pour illustrer la concrétisation de la mise en œuvre des initiatives de l’Agenda de l’action qui valorise, depuis la COP21, l’engagement des acteurs non étatiques dans l’action climatique internationale.

L’agence est notamment active dans plusieurs initiatives :

  • l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction où elle intervient pour promouvoir les bâtiments bas-carbone en climats chauds et tropicaux ;
  • l’initiative ACT (Assessing  low Carbon Transition) lancée avec l’ONG britannique Carbon Disclosure Project et qui vise à évaluer la trajectoire des entreprises au regard de scénarios de transition vers une économie bas carbone ;
  • la Mission Innovation, qui ambitionne de doubler les engagements publics en R&D d’ici 2020 d’une vingtaine de pays (dont France, USA, Inde, Allemagne, Chine…) dans les technologies décarbonées ;
  • le projet d’extension de la Convention des Maires en Afrique Subsaharienne lancé par la Commission européenne ;
  • Mobilise Your City, qui vise le déploiement de 100 Plans de Déplacements Urbains en 2020 dans les pays en développement.

Organisés aussi bien en zone bleue (espace officiel des négociations) qu’en zone verte (société civile), ces événements montreront comment les coopérations de l’agence avec ses partenaires régionaux et internationaux, notamment le Maroc, les pays méditerranéens et les pays africains, permettent de contribuer à l’atteinte des objectifs climatiques mondiaux. L’ADEME disposera par ailleurs d’un espace sur le pavillon de son homologue marocain, l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique.

La participation à ces initiatives permet de valoriser les bonnes pratiques que l’ADEME diffuse en France ainsi que les savoir-faire français. Elle permet également d’enrichir les pratiques et l’expertise de l’ADEME en la confrontant, et en la comparant, aux actions d’autres pays.