Article

[Etude] La gestion des données territoriales, cruciale pour les territoires.

visuel-etude-sou-donneesLes collectivités développent aujourd’hui des démarches de planification urbaine et environnementale avec une approche transversale incluant les enjeux environnementaux, sociaux et économiques à l’échelle territoriale. Pour accompagner cette approche, il existe de nombreux outils numériques d’observation et de modélisation territoriale qui permettent d’identifier les enjeux et d’aider à la prise de décision. Ces outils s’appuient sur des données, dont le nombre croissant représente une ressource mais invite également à s’interroger sur les cadres technique, juridique et économique nécessaires pour utiliser ces données.

Dans ce contexte, l’ADEME a mené une étude afin de connaître et comprendre l’offre d’outils d’observation et de modélisation territoriale et d’étudier les enjeux associés aux données, en particulier l’optimisation de leur exploitation.

Utile aux bureaux d’études, services des collectivités, chercheurs, cette étude « Approche intégrée et multicritères dans les outils d’aide à la décision à vocation territoriale » dresse un état des lieux des enjeux associés aux outils et présente une analyse des problématiques concernant les données à travers leur cycle de vie (collecte, traitement, valorisation) et leur environnement technique, juridique et économique.

Cette étude propose plus particulièrement :

  • Un panorama des outils existants

Les outils recensés sont des outils d’observation (diagnostic) ou de modélisation (représentation simplifiée de phénomènes) traitant des données et permettant une aide à la décision grâce à une approche intégrée et multicritère.

Un outil intégré traite plusieurs phénomènes afin de rendre compte de certaines de leurs influences mutuelles. Un outil multicritères met en évidence les impacts d’un phénomène sur plusieurs thématiques environnementales à la fois.

  • Une analyse approfondie de 11 outils

L’analyse a permis d’identifier les points clés à considérer tant pour le développement que pour l’utilisation d’outils.

  • Des pistes de réflexion pour optimiser la gestion et l’exploitation des données territoriales

Les grands enjeux au moment de la production et de la collecte des données, de leur traitement et de leur valorisation ont été identifiés. Une observation du fonctionnement de différentes structures de gestion des données a également été réalisée. Il en ressort des missions identifiées comme principales (comme constituer un service territorial de base de données par exemple) et de points de vigilances (comme la nécessité de moyens techniques et financiers importants).

  • Une grille d’analyse des outils

Volontairement opérationnelle, elle est prioritairement destinée aux porteurs d’outils et propose des recommandations sur les grands items que sont : la pertinence, la pérennité, la documentation, la fiabilité et l’interopérabilité. Quant aux utilisateurs, ils peuvent y trouver des éléments de compréhension et d’analyse pour les accompagner dans leurs choix.