Communiqué de Presse

[COP22] Initiative ACT : succès de la phase pilote, lancement de la seconde phase !

act-declarationLes émissions de CO2 ayant augmenté de près de 1000% au siècle dernier, alors que l’accord de Paris nécessite leur réduction drastique et imminente, l’ADEME en partenariat avec l’ONG anglaise CDP a lancé en 2015 à l’occasion de la COP21, l’Initiative « ACT » (Assessing low-Carbon Transition). Cette initiative évalue à quel degré les entreprises sont prêtes pour une économie bas carbone. Elle vise à développer des méthodes sectorielles, partagées au niveau mondial, résolument orientées vers le futur. Après une 1ère phase réussie, l’ADEME et le CDP lancent à l’occasion de la COP22 la 2nde phase de l’initiative ACT.

Durant un an, les premières méthodes ACT ont été développées et testée avec une vingtaine d’entreprises internationales. Sur 3 secteurs d’activité spécifiques, à savoir la production d’électricité, l’automobile et la grande distribution, l’intégration de l’enjeu climatique dans la stratégie de ces entreprises, leurs efforts en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi que leur gestion de ces émissions ont été évalués. Les données, tant quantitatives que qualitatives, ont été analysées par l’ADEME et le CDP et ont permis aux entreprises pilotes de disposer d’une analyse personnalisée de leurs stratégies au regard d’une économie bas carbone à venir. L’initiative ACT répond à un véritable besoin puisqu’elle fournit une évaluation pertinente de la performance climat des entreprises, ce qui intéresse autant ces dernières que les investisseurs désireux d’intégrer la dimension climat dans la gestion de leur portefeuille et les opérateurs de programmes climat ambitieux.

A titre d’exemple, la compagnie écossaise SSE, distributrice d’énergie a été partenaire de la première phase du projet, « nous avons reçu une demande de nos investisseurs d’une nécessité d’être plus transparents et d’avantage communiquer sur nos plans vers une transition bas carbone. Notre participation au pilote ACT nous a aidé à répondre à ces demandes grâce à une collecte de données pertinentes et une clarté de présentation de notre stratégie bas carbone ».

De même, pour Renault, « l’expérimentation ACT donne un retour vraiment intéressant et utile sur la stratégie carbone. En particulier, l’évaluation quantitative des cibles de réduction des émissions est apport précieux dans notre processus de définition d’une nouvelle stratégie bas carbone et dans nos processus de gestion ».

L’expérimentation a ainsi fait ses preuves, et tend aujourd’hui à se développer.

Lancée à l’occasion de la COP22, la deuxième phase de cette initiative novatrice a donc pour vocation, d’ici 2020, à proposer des méthodes d’évaluation adaptées aux spécificités des différents secteurs d’activités. Pour cela, ACT a notamment défini les objectifs suivants :

  • Développer les méthodes pour d’autres secteurs ;
  • Adapter les méthodes aux Petites et Moyennes Entreprises ;
  • Développer les infrastructures IT afin d’automatiser la collecte de données ;
  • Recruter/analyser de nouvelles entreprises
  • Renforcer et réseau ACT et élargir la communauté d’utilisateurs.

Le CDP, l’ADEME et plusieurs organisations intéressées par l’initiative ACT signeront une déclaration d’intention pendant la COP22.