Communiqué de Presse

#ONPE : Pour les 6 millions de ménages en situation de précarité énergétique, des actions qui montent en puissance

Le 22 novembre 2016, à l’occasion du Colloque « Précarité énergétique : comment la combattre ? », l’Observatoire National de la Précarité Energétique a dévoilé les nouveaux résultats de ses travaux. Près de 6 millions de ménages français sont en situation de précarité énergétique, selon les données de 2013.

Près d’1 Français sur 5 en situation de précarité énergétique

logo-onpeUn ménage est reconnu en précarité énergétique lorsque ses revenus et ses conditions d’habitat ne lui permettent pas de répondre à ses besoins de confort thermique. Les nouveaux résultats de l’Observatoire sont issus de l’analyse de l’Enquête Nationale Logement 2013.

Ils montrent que près de 6 millions de ménages, représentant 12 millions d’individus (soit près d’1 Français sur 5), seraient en précarité énergétique au regard d’au moins un des indicateurs définis par l’ONPE (voir encadré). Un million de ménages cumuleraient une situation d’inconfort thermique et de vulnérabilité économique. Le nombre de ménages en situation de précarité énergétique progresse quel que soit l’indicateur.

L’ONPE définit la précarité énergétique selon plusieurs critères :

  • Le Taux d’Effort Energétique : un ménage est en situation de précarité énergétique s’il consacre plus de 10% de ses revenus à ses dépenses d’énergie et si son revenu par unité de consommation (UC) est inférieur au 3ème décile (16 309€)
  • Le Bas Revenu Dépense Elevées par m² ou par UC : un ménage est en situation de précarité énergétique si ses dépenses d’énergie sont supérieures à la médiane et si son revenu par UC une fois déduites des dépenses de logement (hors énergie) est inférieur à 60% de la médiane
  • La Sensation de Froid : un ménage est en situation de précarité énergétique s’il déclare une sensation de froid liée à une installation insuffisante ou en panne, une coupure du fournisseur ou une mauvaise isolation du logement.

Zoom : Les résultats de l’étude de l’ONPE montrent qu’en 2013, les jeunes de moins de 30 ans, sont particulièrement touchés par la précarité énergétique. Cette situation est souvent associée à une précarité économique et sociale (faible revenu, isolement, absence d’emploi …) et à un habitat vieillissant (70% des ménages relevant une sensation de froid habitent un logement construit avant 1975).

Des solutions pour aider les ménages à réduire leur facture d’énergie

onpe-precarite-v2Pour la première fois, les résultats de l’étude de l’ONPE mesurent l’écart énergétique, soit l’objectif de réduction de la facture énergétique des ménages en situation de précarité énergétique.

Pour aider ces ménages à payer les factures, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit le remplacement des tarifs sociaux de l’énergie par le chèque énergie. A partir de 2018, il bénéficiera à près de 4 millions de ménages. Là où les tarifs sociaux ne concernent que l’électricité et le gaz, le chèque énergie couvrira tous les types d’énergies (électricité, gaz, mais aussi fioul ou chauffage au bois).

onpe-cheque-v2La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit également un objectif de rénovation de 500 000 logements d’ici 2017, avec une priorité au traitement de la précarité énergétique. Pour cela, le programme Habiter mieux de l’Anah permet de financer les travaux de rénovation énergétique pour les ménages en situation de précarité. En complément des logements rénovés par les bailleurs sociaux et par les particuliers, le nombre de logements aidés par l’ANAH pour les ménages les plus modestes va doubler, en passant de 50 000 en 2015 à 100 000 en 2017.

onpe-logements-v2Enfin, dans le cadre du nouveau programme de certificat d’économie d’énergie, la loi a créé une nouvelle obligation au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique : 1 milliard d’euros est consacré par les vendeurs d’énergie pour soutenir les économies d’énergie chez les ménages aux revenus les plus faibles. Une nouvelle obligation a été décidée pour la période 2018 à 2020.

Chiffres clés

  • Près de 6 millions de ménages, soit 12 millions d’individus, soit 1 Français sur 5 sont en précarité énergétique
  • Le chèque énergie devrait bénéficier à près de 4 millions de ménages à partir de 2018
Consulter la suite