Article

[Pollutec] 13 projets en faveur de la reconversion de friches urbaines polluées

Depuis 2010, l’ADEME accompagne les acteurs de la reconversion des friches urbaines polluées dans leurs projets, par l’intermédiaire de son système d’aides aux travaux de dépollution. Ce sont ainsi plus de 100 projets qui ont bénéficié de ce soutien entre 2010 et 2015.

En 2016, 13 projets répondant aux critères du cahier des charges ont été sélectionnés par l’ADEME, accompagnée d’un comité externe regroupant des représentants du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, de collectivités locales (Lille Métropole), de gestionnaires de sites (RETIA, NEXITY), des professionnels du traitement de sols via l’UPDS (Union des Professionnels de la Dépollution des Sols) et de la FNE (Fédération Nationale de l’Environnement). Chaque projet implique des collectivités locales ou des aménageurs et les bureaux d’études qui les accompagnent.

Ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre d’une action de renouvellement urbain ou de reconversion économique, permettront de requalifier des secteurs délaissés pour leur donner un nouvel usage. Ce dispositif, qui allie qualité du projet d’aménagement et qualité des travaux de dépollution, a fait ses preuves depuis plusieurs années.

Le dispositif 2016 a eu pour objectif d’apporter un soutien à la réalisation d’opérations dont les solutions de gestion retenues pour la dépollution du site :

  • permettent une parfaite maîtrise des sources de pollution ainsi que de leurs éventuels impacts sur le site et à proximité ;
  • privilégient les techniques de dépollution in situ et/ou sur site, dans le respect d’un cahier des charges précis.

Dans le cadre de ce dispositif, ont été considérés en priorité les dossiers de candidature reçus jusqu’à fin avril 2016.

Tous les projets retenus sont conduits conformément à la méthodologie nationale de février 2007, le plan de gestion comportant notamment un bilan coûts – avantages des différentes mesures de dépollution et les mesures finalement choisies. De plus, les travaux de dépollution sont réalisés en présence d’un bureau d’études spécialisé, certifié LNE sites et sols pollués.

Une attention particulière est également portée à la qualité du projet d’aménagement ou de construction et à ses caractéristiques environnementales (gestion de la mobilité, efficacité énergétique, gestion des déchets, gestion des eaux pluviales, prise en compte de la biodiversité…), ainsi qu’à l’analyse financière de l’opportunité de l’aide publique pour la réalisation de l’opération.

L’ADEME poursuivra son accompagnement des projets de reconversion de friches exemplaire par le lancement d’un appel à projets en janvier 2017.

Focus sur les lauréats 2016

Les 13 projets retenus concernent des collectivités de taille variée et des superficies allant de 0,2 à 16 ha. Ils représentent un coût total de plus de 18,6 M€ de travaux de dépollution éligibles et une aide totale de l’ADEME de près de 6,3 M€. Ils sont présentés ci-dessous par ordre alphabétique de leur région d’implantation.

Auvergne-Rhône-Alpes

  • LANDFORSE PORT SAINT LOUIS SARL : Réhabilitation du site « BSA produits céramiques » à Bourg-Saint-Andéol (07).

Bourgogne-Franche-Comté

  • SPL du SEUIL DE BOURGOGNE : Reconversion du site industriel AMI Linpac à Is-sur-Tille (21).

Bretagne

  • EPF BRETAGNE : Aménagement de la ZAC Gare de Lorient (56).

Grand-Est

  • BARTHOLDI PROMOTION : Reconversion de la friche Rue de la Briqueterie à Souffelweyersheim (67).
  • SEM AGENCIA : Reconversion de l’ancienne usine à gaz de Reims (51).

Ile-de-France

  • SEQUANO AMENAGEMENT SA : Aménagement de la ZAC de la Petite Arche à Achères (78).
  • LINKCITY ILE-DE-FRANCE, BNP PARIS IMMOBILIER, VINCI IMMOBILIER : Secteur Engelhard – ZAC Quartier durable de la Plaine de l’Ourcq à Noisy-le-Sec (93).

Hauts-de-France

  • COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION DU SOISSONNAIS : Friche BSL à Billy-Sur-Aisne (02).
  • SAS CORBIE 26 : Rénovation urbaine sur le site industriel de BVR à Corbie (80).
  • SAS ILE FOLIEN : réhabilitation de l’îlot Folien à Valenciennes (62).
  • METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE : Réalisation d’une place publique dite « place basse » dans le cadre de la requalification du quartier Saint-Hélène à Saint-André-Lez-Lille (59).

Nouvelle-Aquitaine

  • SCI CŒUR DU BOUSCAT : Reconversion des friches industrielles Renault au Bouscat (33).

La Réunion

  • SEDRE : ZAC du Triangle (ex FAC TECHNOPORT) à Le Port, La Réunion (97).