Article

Les sols : un trésor à protéger !

(c) ADEME - A Bispo
(c) ADEME – A Bispo

A l’occasion de la journée mondiale des sols, l’ADEME vous propose un dossier complet sur les sols : comment est « fabriqué » le sol ? Comment se retrouve-t-il menacé par les activités humaines ? Comment le protéger ?

Les sols sont fragiles. Ils mettent plusieurs siècles à se former, mais peuvent être dégradés très rapidement. Les sols fertiles sont minoritaires. À nous tous de les préserver. Tout le monde peut participer à la protection des sols. Jardiniers, agriculteurs, industriels, aménageurs, chacun a son rôle à jouer pour moins polluer et mieux respecter le cycle naturel des sols.

Les pesticides interdits dans les espaces verts en 2017 et les jardins en 2019

À compter du 1er janvier 2017, l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts et voiries n’utiliseront plus de produits phytosanitaires pour entretenir les espaces verts. À partir du 1er janvier 2019, cette interdiction concernera également les jardiniers amateurs. Seuls les produits de biocontrôle, qualifiés à faible risque ou dont l’usage est autorisé dans le cadre de l’agriculture biologique pourront être utilisés.

En 2014, le ministère de l’Environnement a lancé la démarche « Terre saine » pour encourager les communes à se passer de pesticides. 49 communes ont été labellisées Terre saine en 2015, et 62 en 2016.

GESIPOL, un appel à projets dédié à la Recherche pour la gestion intégrée des sites pollués

Le sol est une ressource non renouvelable à l’échelle humaine, qui remplit une multitude de fonctions essentielles à la vie mais est également soumise à des menaces de plus en plus nombreuses (contamination, étalement urbain…), qui affectent les fonctions des sols et génèrent des externalités négatives importantes. L’appel à projets GESIPOL vise donc la lutte contre les pollutions industrielles, la dégradation des milieux sol, air, eaux souterraines et biosphère et la valorisation de la ressource foncière constituée par les sites et sols pollués.

Pour l’édition 2016, 18 projets ont été déposés, dont 17 jugés recevables et éligibles, représentant un volume budgétaire de plus de 13,3 M€ et une aide ADEME demandée de 5,9 M€. Au terme du processus de sélection de l’édition 2015, 6 projets ont été sélectionnés en liste principale pour une aide ADEME d’environ 1,7 M€.

sols-portent-avenir-8387-couvL’occasion de (re)découvrir la brochure de l’ADEME « Les sols portent notre avenir ».

La ressource sol est limitée, fragile et difficilement renouvelable alors même que les sols rendent de nombreux services: ils nous nourrissent, nous habillent, nous chauffent, régulent et filtrent nos eaux, sont le socle de nos paysages et de nos villes… Le sol a également un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique. Cette brochure fait le point sur les enjeux liés aux sols, à leur gestion et sur les actions possibles à mettre en œuvre par chaque acteur – administrations, collectivités, aménageurs territoriaux, entreprises et monde agricole – pour leur préservation et l’amélioration de leurs qualités.